Seul avec bébé

Je pensais que ça serait relax. Seul avec... (123RF)

Agrandir

Je pensais que ça serait relax. Seul avec bébé dans notre nouvelle maison de la MRC de Rouville, qu'est-ce qui peut mal aller? C'était sans compter sur notre bon ami Murphy, comme dans «la loi de».

123RF

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Pascal Faucher
La Voix de l'Est

J'ai toujours eu du respect pour les mères au foyer, et là, j'en ai encore plus. J'étais en fin de congé parental ces trois dernières semaines, pendant que Désirée, enseignante adulée de ses élèves, retournait au travail.

Je pensais que ça serait relax. Seul avec bébé dans notre nouvelle maison de la MRC de Rouville, qu'est-ce qui peut mal aller? C'était sans compter sur notre bon ami Murphy, comme dans «la loi de».

Tout n'a pas mal été - à part une otite grimpante -, mais j'ai trouvé l'expérience épuisante. Et j'ai enfin compris comment se sentait Jacques L'Heureux dans la série Un homme au foyer (TVA, 1987-1989).

D'abord, et en ça je ne suis pas différent de bien des gars: gérer plusieurs choses en même temps, c'est pénible. Bébé pleure, la chatte miaule, la minuterie du four sonne, l'ouvrier réclame son dû, le téléphone vibre, le lave-vaisselle déborde... UNE CHOSE À LA FOIS SVP.

J'ai apprécié ces moments seul avec Jojoba, mais ça représentait quand même un défi. Je me suis souvent demandé si je faisais la bonne affaire. En prime, on se sent un peu inutile parce qu'à part subvenir aux besoins du poupon et tenter de faire un peu de ménage durant les rares accalmies, on a l'impression de ne pas faire grand-chose de nos journées. Et l'âme soeur qui revient du boulot la tête remplie d'anecdotes... J'en ai pas moi!

Parmi les moments charnières: ceux où j'ai pris la porte avec Jojoba (charnières, porte... LA POGNEZ-VOUS?). Nos premières sorties père-fille. Dieu que j'étais stressé. Et si j'avais oublié quelque chose d'important? Les couches? Les lingettes? Les bavettes de rechange? Les jouets? Le lait? Les biberons? Du linge chaud? Du linge plus léger? Un chapeau? La crème solaire? La crème à fesse? La crème Budwig?

Heureusement, je m'en suis bien sorti et me sentais confiant pour les fois suivantes. Jusqu'à ce que je vive l'expérience de la salle d'attente du médecin - endroit austère et feutré - avec l'héritière de huit mois qui ne cesse de déblatérer avec son langage oscillant entre les onomatopées et les sons émis par la petite Regan dans L'exorcisme (1973).

C'est drôle les premières 30 minutes, j'échange des sourires complices avec les autres patients. Les deux heures trente suivantes, un peu moins.

Bon, je me plains pour rien. Maintenant, à la garderie, Jojoba est l'une des plus populaires. C'est sûr, elle est tellement sociable et ravissante. Comme sa mère!

Redondant

Avez-vous remarqué qu'il est difficile de dire un mois sans le faire précéder du mot «mois» ? On dit toujours: le mois d'août, le mois de septembre, le mois d'octobre...

Pourtant, ces mots ne désignent rien d'autre que des mois! Donc, on devrait seulement dire: en août, au début de septembre, à la fin octobre. Sinon, ça fait redondant, bon.

À poil

Si comme moi vous êtes amateur de bonnes émissions de télévision, vous n'avez certainement pas manqué ce petit bijou qu'est Célibataires et nus (Musique Plus).

Le concept est simple: des célibataires se draguent dans une station balnéaire des Cantons-de-l'Est et tout le monde est tout nu.

Quand j'écris «petit bijou», c'est ironique, bien sûr. On pensait avoir atteint le fond du baril avec les téléréalités... Hé ben non!

Je comprends l'intérêt de regarder quelque chose d'insignifiant (sinon, comment expliquer la popularité du DVD «Feu de foyer» ?), n'empêche qu'une fois passé le choc de constater que des gens ont réellement accepté de participer à cette émission, on réalise la profonde vacuité de la production finale.

Ce qui ne veut pas dire que je vais arrêter de la regarder.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer