Boîtes, vidanges et jugement

J'étais en vacances, mais c'est pas exactement vrai.... (Janick Marois, archives La Voix de l'Est)

Agrandir

J'étais en vacances, mais c'est pas exactement vrai. En fait, on a déménagé. Pendant trois semaines. (Non, c'est pas moi sur la photo.)

Janick Marois, archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Pascal Faucher
La Voix de l'Est

Je sais que je suis un peu en retard dans les nouvelles, mais comme j'étais en vacances depuis trois semaines, je me permets de revenir sur un débat qui fait rage au Québec cet été.

J'écris «en vacances», mais c'est pas exactement vrai. En fait, on a déménagé. Pendant trois semaines. Oui oui. La première, on a fait des *&?%$# de boîtes. On a peinturé. La deuxième, on a défait les *&?%$# de boîtes, et la troisième, on a acheté des trucs, placé des affaires, nettoyé des machins et trouver l'*&?%$# de chat qui s'était enfui au deuxième jour, mais qui, heureusement, est revenu de lui-même au troisième.

Bref, pas vraiment des vacances. Je n'ai même pas pris le temps de visiter ma nouvelle MRC. Mais j'ai constaté que les éboueurs ont une conception plutôt floue du principe de «collecte des ordures».

La première fois, ils ont tout ramassé, la poubelle et les sacs qui traînaient à côté. Yé! La deuxième, il n'y avait que ma poubelle, pas de problème. La troisième semaine, j'ai mis au chemin quatre sacs à ordures à moitié pleins, et ma poubelle.

Vous devinez la suite: ils ont vidé ma poubelle et laissé les sacs. Le gars a pris le temps de les regarder, d'aller chercher un papier à l'avant du camion et de revenir le mettre sur notre bac noir.

Ça disait: nous ne ramassons que le contenu de votre poubelle. Donc la première semaine, c'était un cadeau de bienvenue?

Le site de la MRC dit: «l'entrepreneur n'est pas tenu de ramasser les sacs qui ne sont pas dans la poubelle». (Pas tenu? Ça dépend si ça lui tente ou non, comprends-je.)

Pour revenir au débat susmentionné, je parlais bien sûr du litige entre Jérémy Gabriel et l'humoriste Mike Ward. Je suis plus Team Mike que Team Jérémy, mais laissez-moi vous expliquer pourquoi avant de me lancer des tomates.

Vrai que les blagues du spécialiste de l'humour noir étaient méchantes et visaient un adolescent handicapé. Je conçois aussi que le jeune «chanteur» en ait souffert, et que ça a toutes les apparences de l'intimidation.

Sauf que Mike Ward ne s'est pas moqué d'un adolescent handicapé anonyme. Il s'est moqué d'un adolescent handicapé qui, depuis sa prestation médiatisée devant le pape en 2006, continue de se produire dans divers événements malgré le fait qu'il chante comme une casserole.

Ward s'est moqué d'une personnalité publique, et c'est une nuance importante. Quant à son handicap, le petit Jérémy doit justement sa notoriété au fait qu'il soit né avec le syndrome de Treacher-Collins. Sans ça, il n'aurait pas chanté pour le pape et Céline Dion. En d'autres mots, la boucle est bouclée.

Et quand on se place devant les caméras, on doit accepter une part de critique et, oui, de moqueries.

Je suis d'avis, comme plusieurs, que le jugement rendu contre Mike Ward est dangereux et inquiétant. Si on ne peut plus se moquer d'une personnalité publique québécoise, qu'elle soit handicapée ou non, qu'est-ce qu'il nous reste? La météo? Donald Trump? J'en ai un peu marre de Donald Trump.

En passant, si vous n'aimez pas Mike Ward, félicitations, mais ça ne fait pas de vous une personne moralement supérieure aux autres. Des milliers de personnes ont vu son spectacle, dont moi, et l'ont trouvé génial. J'aime aussi les jeux de mots bidonnants de feu Raymond Devos et l'absurdité cocasse d'André Sauvé. Je pense qu'il y a de place pour tous les types d'humour, ou presque (peut-être pas Dieudonné).

J'encourage Mike Ward à poursuivre son combat en cour pour ses convictions. En passant, si jamais un jour je décide de me lancer dans une carrière de chanteur, je vous autorise à rire de moi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer