36 000 visiteurs à l'Expo de Brome

Plus de 20 000 personnes ont visité l'Expo... (Julie Catudal)

Agrandir

Plus de 20 000 personnes ont visité l'Expo de Brome, samedi. L'achalandage a sauvé la mise car la pluie de dimanche a fait fondre l'assistance.

Julie Catudal

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Cynthia Laflamme
La Voix de l'Est

(Brome) L'exposition agricole de Brome a connu un achalandage monstre, samedi. Un record d'assistance a même été battu et un autre a passé près de l'être, lundi. « Si on n'avait pas eu ces deux grosses journées-là, ça aurait été désastreux », laisse tomber Lee Patterson, responsable des communications pour l'Expo de Brome.

Lundi, environ 8000 personnes ont franchi les tourniquets de... (Julie Catudal) - image 1.0

Agrandir

Lundi, environ 8000 personnes ont franchi les tourniquets de l'Expo de Brome.

Julie Catudal

Avec plus de 20 000 visiteurs sur le site samedi, c'était du jamais-vu pour l'organisation. Le sommet précédent était de 18 000 personnes en 2006. « Je présume que les gens ont écouté la météo, mentionne M. Patterson. Il n'y avait que quelques milliers de personnes dimanche. »

Déjà à 14 h, les stationnements loués par la Société d'agriculture de Brome étaient bondés et les files de voitures s'étiraient sur des kilomètres. « Les débordements se font sur des terrains privés et ce sont les propriétaires qui font la collecte », précise-t-il.

Barbara Brecht et Rose-Marie Birch, deux habituées de longue date de l'événement, étaient parmi les visiteurs samedi. Mme Brecht, qui a un ami à Brome, en profite pour venir voir la sélection d'animaux de la ferme, les artisans et les producteurs locaux.

« Je trouve ça merveilleux de voir ce que les gens font. Ce qu'ils produisent est fantastique », renchérit Mme Birch. 

Selon les deux dames, ce genre d'événement est important pour permettre aux enfants d'approcher des animaux qu'ils ne sont pas habitués à côtoyer et pour comprendre la chaîne de la ferme à la table.

Jessica Chamberlain est née dans un milieu agricole. Sa famille possédait un troupeau de vaches à Hereford. Ils venaient à l'époque à l'Expo de Brome et « maintenant, mes enfants viennent. Ils aiment les manèges », raconte-t-elle.

« Il y a beaucoup de choses à faire et à voir, ajoute sa mère, Louise Lareau-Chamberlin. C'est toujours pareil d'une année à l'autre, mais il y a tellement d'électronique dans nos vies que ça fait du bien de revenir aux sources. »

Des membres de la famille Chamberlin participaient par ailleurs­ à l'Expo de Brome.

Une journée dans la flotte

Dimanche, la pluie a joué les trouble-fêtes : la grande parade et les classes de chevaux ont été annulées, mais les manèges sont demeurés ouverts. Les gens qui s'étaient déplacés malgré tout ont pu profiter de leur séjour, car il était plus facile de circuler et l'attente était nulle pour les manèges, note M. Patterson.

Lundi, environ 8000 personnes ont franchi les tourniquets, 500 de moins qu'en 1995, une année record. « On ne s'attendait pas à ce que lundi soit aussi occupé, affirme Lee Patterson. J'étais à la barrière pour faire un peu d'accueil et on avait du monde de partout : des États-Unis, de Montréal­, de Québec. »

La Société d'agriculture de Brome avait diversifié l'offre alimentaire, ce qui a semblé plaire. On souhaitait avoir des restaurateurs pour répondre au virage santé, mais aussi d'autres pour les amateurs de nourriture de foire, comme des beignes et des hot dogs.

« J'ai parlé à un restaurateur dont c'est la première année et il comparait l'achalandage à certains événements des grands centres, indique le responsable des communications. Ce qui semble avoir été l'attraction la plus populaire - et ça ne change pas d'une année à l'autre - c'est le tir de camion avec les gros tracteurs très bruyants. La grande estrade était très remplie. »

Au terme du week-end de la fête du Travail, 36 000 personnes avaient franchi les tourniquets, ce qui est bien loin du record de 48 000 visiteurs en 2016.

« Pour une organisation qui est majoritairement opérée par des bénévoles, c'est impressionnant, soutient M. Patterson. Même si on n'a pas atteint le record, c'est un bel exploit. »




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer