Élections à Waterloo: les équipes s'organisent

Les aspirants maires Jean-Marie Lachapelle (à gauche) et... (La Voix de l'Est)

Agrandir

Les aspirants maires Jean-Marie Lachapelle (à gauche) et Richard Morasse.

La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabel Authier
Isabel Authier
La Voix de l'Est

(Waterloo) Le prochain scrutin municipal de novembre se déroulera sous deux enseignes à Waterloo. D'un côté, l'équipe de l'aspirant maire Richard Morasse ; de l'autre, celle du second candidat à la mairie, Jean-Marie Lachapelle.

L'équipe Avenir Waterloo de Jean-Marie Lachapelle sera composée de Neil Chartier, un employé de l'entreprise Plastiques Berry, de Manon Godard, membre des Forces armées canadiennes et animatrice chez Espace Familles Waterloo et région, de Sylvain Hamel, retraité de Domtar maintenant commerçant, de l'homme d'affaires Normand Morin, d'André Rainville et de Louise Côté. 

Mme Côté et M. Rainville ont déjà été membres du conseil municipal de Waterloo dans le passé. La première, qui est gestionnaire dans le monde du golf, a siégé durant huit ans, avant de perdre son poste en 2013. Le second, directeur chez Plastiques Berry, a été conseiller de 1994 à 2002. Il avait tenté un retour au conseil en 2013, sans succès.

Certains ont été sollicités directement par Jean-Marie Lachapelle, d'autres, dit-il, sont venus à lui. « Je voulais des gens positifs et dynamiques qui savent dans quoi ils s'embarquent. »

L'équipe est assez nombreuse pour couvrir tous les districts de la municipalité, mais M. Lachapelle refuse pour l'instant de dévoiler dans quel quartier chaque candidat­ se présentera. 

Idées nouvelles

Du côté de Richard Morasse, qui avait annoncé sa volonté de briguer la mairie dès septembre 2016, les choses prennent forme. Son équipe, dit-il, est complétée. Tous profiteront du week-end pour se réunir et établir les bases de cette nouvelle collaboration.

Le nom de l'équipe ? « On va le décider ensemble » laisse entendre M. Morasse, en assurant que chaque district sera représenté. 

« Je cherchais un profil entre­preneur, des gens qui veulent développer la municipalité à tous les niveaux. Des personnes créatives, novatrices, qui ont de l'énergie et qui sont motivées. Et qui sont toutes natives de Waterloo. Bref, on a bâti une équipe pour gagner. »

Il qualifie son groupe de « beau mélange ». « Ils sont de tous les âges. C'est important pour bien représenter Waterloo », croit-il.

Son approche, poursuit M. Morasse, « sera différente, empreinte de souplesse, d'ouverture et de créativité ». « Nous voulons offrir aux citoyens une façon d'exploiter davantage le slogan de la municipalité, soit Partenaire­ de vie. »

Si l'identité de ces candidats n'a pas encore été dévoilée, on sait d'ores et déjà qu'une femme en fera partie. Richard Morasse confirme également que c'est au sein de son équipe que le conseiller actuel du district 4, Paul-Éloi Dufresne, sollicitera un nouveau mandat. 

Changement de garde

Il s'agira d'un changement de garde majeur à la table du conseil de Waterloo. Rappelons que le maire Pascal Russell termine son dernier mandat, au même titre que les conseillers Roger Bélanger, Denise Lauzière, Ginette Moreau et Claude Simard. 

Quant à Lucie Fréchette, elle confirme qu'on ne la reverra pas à l'hôtel de ville à titre de conseillère. Elle poursuit toutefois sa réflexion au sujet de la mairie.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer