Course à trois à la mairie de Bromont

Yvon Carrier se mesurera à Louis Villeneuve et... (Alain Dion)

Agrandir

Yvon Carrier se mesurera à Louis Villeneuve et à Diane Perron dans la course à la mairie de Bromont.

Alain Dion

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jean-François Guillet
La Voix de l'Est

(Bromont) Le siège de Pauline Quinlan, qui ne sollicitera pas de nouveau mandat, suscite beaucoup d'intérêt. Après les actuels conseillers municipaux Louis Villeneuve et Diane Perron, voilà qu'Yvon Carrier se lance dans la course à la mairie de Bromont.

Bien qu'il y soit établi depuis plusieurs années et impliqué dans sa communauté, ce n'est que tout récemment que l'idée de faire le saut dans l'arène politique a germé. « Ça ne faisait pas partie de mon plan de carrière de devenir maire. Mais je veux redonner à la communauté. On ne peut pas revenir sur ce qui a déjà été fait, a-t-il indiqué sans vouloir pointer un dossier en particulier, mais je veux m'assurer que la Ville et ses élus prendront des décisions responsables au niveau de tous les projets dans l'avenir. »

M. Carrier voit par ailleurs d'un bon oeil l'arrivée de « sang neuf » au sein des élus. Notons qu'outre les deux autres candidats à la mairie, Marie-Ève Lagacé a déjà dévoilé qu'elle ne sera pas sur les rangs comme conseillère aux élections de novembre. De son côté, Sylvie Adam réfléchit toujours à son avenir politique, tandis que Réal Brunelle et Pierre Distilio ont confirmé à La Voix de l'Est qu'ils solliciteront de nouveaux mandats dans leurs districts respectifs.

Lorsqu'on lui demande de décrire Bromont en quelques mots, M. Carrier indique qu'il s'agit d'une « ville où il fait bon vivre ». « J'aime Bromont parce que c'est un endroit unique, tant au niveau de ses infrastructures sportives que de la qualité de son parc industriel et de son potentiel touristique. C'est important de préserver ça », a fait valoir l'aspirant maire.

Ouverture et transparence

Parmi les dossiers qui retiennent particulièrement l'attention, l'ajout d'une piscine aux nombreuses infrastructures sportives existantes est une des priorités de bien des citoyens. L'initiative mérite que l'on s'y attarde, a fait valoir M. Carrier­. « Je ne pense pas qu'avoir une piscine intérieure est une idée farfelue. Maintenant, comment on le fait et est-ce qu'on a les moyens de le faire ? Un partenariat public-privé serait peut-être plus viable. Ça prend un modèle qui ne pénalise pas les contribuables », a-t-il mentionné.

Questionné à propos des qualités d'un bon maire, Yvon Carrier répond : « l'ouverture et la transparence ». En ce sens, il estime qu'il est primordial de « rétablir les ponts » entre Granby et Bromont et de « renforcir les partenariats » avec les autres municipalités environnantes ainsi qu'avec la MRC Brome-Missisquoi. 

« Au plan économique, je ne veux pas que Bromont fasse cavalier seul. Il faut que toute la région pousse dans le même sens », a indiqué celui qui a travaillé durant plus de 28 ans chez Bell aux opérations et en planification stratégique, puis 10 ans comme gestionnaire de comptes majeurs chez CGI. Plus localement, il a agi en tant que vice-président aux opérations au sein du Comité organisateur des Jeux équestres mondiaux (COJEM), qui devaient se tenir à Bromont en 2018. Et cet essor régional passe par la croissance des activités de l'aéroport Roland-Désourdy, a-t-il souligné à grands traits.

Le volet communautaire interpelle également le candidat à la mairie, qui fait partie depuis quelques années du conseil d'administration du Centre de dépannage Marguerite-Dubois. « Au niveau communautaire, il y a une clientèle qui s'agrandit. Bromont est une ville de gens assez instruits, mais il reste que plusieurs personnes ont de la misère en traversant des épreuves, a-t-il dit, citant en exemple les pertes d'emplois. Il faut trouver le moyen d'agrandir le cercle communautaire pour aider plus de citoyens, car les besoins sont bien réels. »

M. Carrier dit vouloir se familiariser davantage avec les « dossiers prioritaires » au cours des prochains mois, tout en prenant le pouls des citoyens en ce qui concerne leurs besoins.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer