Lacroix doit contrôler ses émotions, dit Lord Mounir

La voiture d'Alex Labbé après que Kevin Lacroix... (fournie)

Agrandir

La voiture d'Alex Labbé après que Kevin Lacroix eut heurté délibérément le bolide du pilote de l'écurie Go Fas Racing.

fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Une amende de 1000 $, la perte de 10 précieux points de championnat et une mise sous probation jusqu'à la fin de l'année : Kevin Lacroix a été pénalisé par NASCAR à la suite des événements survenus en piste dimanche dernier en Nouvelle-Écosse.

Lacroix, on le sait, a démoli la voiture d'Alex Labbé en heurtant délibérément le bolide no 32 une fois la course terminée. Labbé venait de doubler Lacroix lors du dernier virage du dernier tour de l'épreuve présentée à Antigonish, d'où il est finalement sorti vainqueur. 

Par l'entremise des réseaux sociaux, où il est très actif, Lacroix a attisé un peu plus le feu, déjà très ardent, cette semaine. Non, ne comptez pas sur lui pour s'excuser. 

Labbé n'a pas commenté la sanction imposée à son grand rival. Mais il a certainement le sourire facile en voyant les 36 points d'avance qu'il possède maintenant sur Lacroix en tête du classement. À moins que le ciel ne lui tombe sur la tête, le pilote de Victoriaville et protégé de BRP sera couronné champion de la série canadienne de NASCAR dans un mois. 

Labbé n'a pas commenté, mais le copropriétaire de l'écurie Go Fas Racing, Alain Lord Mounir, ne s'est pas gêné pour le faire. 

« Je respecte la décision des gens de NASCAR, a commencé par dire Lord Mounir, le patron de Labbé. Ce que je trouve dommage, c'est qu'un pilote aussi talentueux que Lacroix se comporte de cette façon en piste et surtout à l'extérieur de la piste. Il devra trouver un moyen de contrôler ses émotions, car il ne réussira jamais à monter plus haut. Ce qui serait vraiment triste pour lui et pour sa famille vu tout le talent qu'il a. »

Lord Mounir n'a pas élaboré davantage au sujet de la pénalité imposée à Lacroix, répétant qu'il respectait la décision prise par NASCAR. 

« NASCAR a sévi. Le reste appartient à Kevin », a-t-il mentionné. 

La prochaine course de la série Pinty's aura lieu sur le circuit routier de Bowmanville lors du week-end de la fête du Travail. Resteront ensuite les épreuves présentées sur les ovales de Saint-Eustache et du Jukasa Motor Speedway, en Ontario.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer