Serge Bouchard: «Aujourd'hui, je suis prêt !»

Serge Bouchard se présente comme conseiller pour le... (Catherine Trudeau, La Voix de l'Est)

Agrandir

Serge Bouchard se présente comme conseiller pour le district 3 aux prochaines élections municipales de Roxton Pond, qui auront lieu le 5 novembre prochain.

Catherine Trudeau, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Samuel Leblanc, stagiaire à la voix de l'Est.
Samuel Leblanc
La Voix de l'Est

(Roxton Pond) Serge Bouchard se présente pour une deuxième fois au poste de conseiller municipal pour le district 3 de Roxton Pond. Maintenant à la retraite, il juge que le temps est bon.

L'homme de 64 ans habite Roxton­ Pond depuis 16 ans. Ayant un baccalauréat en relations industrielles et une maîtrise en administration, il a longtemps travaillé pour la Banque Nationale, y occupant plusieurs postes. Il y était d'ailleurs encore en fonction lors de sa première tentative pour siéger au conseil municipal de Roxton Pond, en 2009. « À l'époque, se remémore-t-il, je travaillais encore donc j'ai manqué de temps pour préparer­ une campagne. C'était trop tôt ».

Il a finalement terminé deuxième dans la course, s'inclinant face à Richard Comeau, qui occupe le poste depuis deux mandats. « Mais aujourd'hui, je suis prêt ! », fait-il savoir.

M. Bouchard croit que son rôle de consultant lui donne l'expérience nécessaire pour occuper le poste de conseiller du district 3. « Depuis 16 ans, je suis souvent sollicité pour donner mon opinion à la Ville pour faire avancer des dossiers. Souvent, le maire [Raymond Loignon] m'invite et me consulte. » Connu de la population, il est, pour certains citoyens, le bon homme pour remplir le rôle. « Ce sont des gens qui m'ont suggéré de me présenter. Ils me disaient que je leur semblais une personne qui pourrait faire changer la ville. Aider la ville et ses citoyens ».

Déjà un programme

Serge Bouchard a déjà un programme de rédigé. Économie, environnement, tourisme, tout y est abordé. La santé est l'un des points importants que l'aspirant conseiller souhaite faire valoir au conseil de Ville. « Pour moi, la santé, et surtout les soins de santé de première ligne, c'est primordial. Il faut les garder à proximité, que ce soit pour les ainés ou les jeunes familles. »

Il souhaite également aller plus loin et offrir des soins à domicile. « De rester dans leur domicile, c'est le voeu le plus cher des personnes­ âgées. »

Il est d'ailleurs l'un des fondateurs et actuellement président (depuis huit ans) de la Coopérative de Solidarité Santé Roxton Pond. 

En outre, il mise sur la conservation du lac Roxton. « Une de mes grandes préoccupations, c'est l'environnement », laisse-t-il tomber. Il prévoit donc s'assurer de la santé du lac en appuyant le comité prévu à cet effet.

Aussi, il souhaite aider les producteurs du terroir. « On a beaucoup de jeunes producteurs et souvent, ils sont laissés à eux-mêmes. » Il pense notamment au développement d'une plateforme qui aiderait les producteurs locaux à vendre leurs produits.

Pour ce qui est des loisirs, il se positionne pour un rassemblement entre les communautés. « On a besoin d'une entente de loisirs. Avec la ville de Granby ou une autre ville s'il le faut », dit-il, faisant référence aux différends entre Granby et Roxton Pond concernant l'entente de loisirs actuelle.

Côté implication, M. Bouchard est membre du comité consultatif d'urbanisme et président de la Corporation de développement économique, social et communautaire de Roxton Pond, en plus de s'occuper des finances et des commandites du Challenger de Granby.

D'ici le 5 novembre, l'aspirant conseiller fera du porte-à-porte dans le district 3 pour faire connaître son plan et pour écouter les citoyens. « Cette fois-ci, j'ai le temps ! », conclut-il.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer