Un nouveau chef aux opérations à Bromont, Brigham et St-Alphonse

Le Service des incendies de Bromont, Brigham et... (fournie)

Agrandir

Le Service des incendies de Bromont, Brigham et Saint-Alphonse-de-Granby vient d'embaucher Luc Couture qui sera le nouveau chef aux opérations à compter du 28 août.

fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Karine Blanchard
La Voix de l'Est

(Bromont) Le Service des incendies de Bromont, Brigham et Saint-Alphonse-de-Granby compte un nouveau membre dans son équipe. Le pompier Luc Couture, qui cumule 20 ans d'expérience, a été nommé chef aux opérations. Il entrera en fonction le 28 août prochain.

Cette nomination fait suite à une analyse des besoins du service des incendies réalisée en 2015-2016. Une proposition d'ajouter un nouveau membre au sein de la direction du service en créant le poste de chef aux opérations a été présentée à l'automne, en prévision de l'adoption du budget 2017 à Bromont. Et le service a obtenu l'aval de la municipalité.

Près d'une vingtaine de sapeurs ont soumis leur candidature. Au terme de rencontres et d'examens, c'est celle de Luc Couture qui a été retenue. Son embauche a été entérinée lundi lors de la séance du conseil municipal.

Pompier depuis 20 ans à Shefford, Luc Couture a notamment participé à l'implantation du volet de la prévention. Il a aussi travaillé sur le schéma de couverture de risques en sécurité incendie.

Il est également responsable du dossier santé et sécurité du travail pour l'ensemble des employés municipaux de Shefford. « Il a beaucoup de bagages », souligne Hugo Brière, directeur du Service des incendies de Bromont, Brigham et Saint-Alphonse-de-Granby. Son nouveau poste sera autant au niveau administratif qu'opérationnel. Une grande part de son travail consistera à s'assurer du bon fonctionnement du service.

Un pas de plus vers une nouvelle caserne à Bromont

Il est encore trop tôt pour dire qu'une nouvelle caserne remplacera celle du boulevard Bromont, jugée désuète. « Mais c'est l'objectif », mentionne Pauline­ Quinlan. 

Lundi, le conseil municipal de Bromont a proposé puis adopté l'étude de faisabilité pour réunir les casernes du boulevard de Bromont et de la rue du Ciel. Le conseil a aussi adopté l'acquisition de plan et devis de la firme d'architectes Planitech groupe-conseil et d'un devis de la firme d'ingénieurs Uniject, en vue de la construction possible­ d'une nouvelle caserne.

« Pour atteindre les objectifs du schéma de couverture de risque, nous devons regarder l'opportunité de regrouper les casernes », souligne la mairesse. 

« C'est le devis [celui de la firme Planitech] d'un projet qui s'est déjà réalisé dans la municipalité de Dolbeau-Mistassini, et qui répond à nos besoins », explique le conseiller­ Louis Villeneuve. 

« [L'objectif], c'est de récupérer des plans qui ont déjà été faits, conformes aux besoins de la ville, de les adapter au contexte, et leur ajouter un élément environnemental. C'est de bénéficier, en termes de temps et d'expertise, d'une autre ville, pour beaucoup moins cher que si on commandait le travail en totalité ici ».

Pauline Quinlan souligne qu'il reste beaucoup d'éléments à attacher avant que l'on puisse annoncer officiellement la construction d'une nouvelle caserne. Notamment l'adaptation de ces devis préexistants à la réalité de Bromont­. « Ensuite, conclut-elle, ce sera de présenter le projet pour obtenir des subventions de la part du gouvernement ».

Le processus étant maintenant enclenché, le projet devrait évoluer rapidement au cours des prochains­ mois. Samuel Leblanc




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer