L'Omelette géante sera de Granby en fête!

Jean-Olivier Grégoire Fillion, chargé de projet chez Vie... (Alain Dion, La Voix de l'Est)

Agrandir

Jean-Olivier Grégoire Fillion, chargé de projet chez Vie culturelle et communautaire de Granby, annonçait la programmation de la 8e édition de Granby en fête.

Alain Dion, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Samuel Leblanc, stagiaire à la voix de l'Est.
Samuel Leblanc
La Voix de l'Est

(Granby) La 8e édition de Granby en fête se tiendra cette année le samedi 12 aout au parc Daniel-Johnson, de 11 h à 16 h. Au programme : des activités gratuites pour les citoyens de Granby de tous les âges, et surtout, la présence de la Confrérie de l'Omelette géante de Granby qui, pour la première fois en 29 ans, n'était pas à la Fête nationale.

« Va falloir se faire pardonner », débute Nicole Mercier, de la Confrérie de l'Omelette géante de Granby. Lors de la Fête nationale, la confrérie s'était rendue à Montréal, qui célébrait alors son 375e anniversaire. « On s'est fait kidnapper ! ». 

Que les citoyens et citoyennes de Granby n'aient crainte : elle sera de retour lors de Granby en fête, se mariant avec le traditionnel maïs offert par l'équipe de Solidarité ethnique régionale de la Yamaska (SERY). D'ailleurs, la confrérie se doit de réaliser son omelette une fois par année dans son patelin. C'est dans sa charte !

Une poêle pouvant accueillir 5000 oeufs prendra donc place de 11 h à 12 h 30 au parc Daniel-Johnson. 

Activités

« Granby en fête, c'est une fête pour tous les Granbyens. Peu importe leur horizon, leur âge ou leur provenance. Pour un nouvel arrivant, c'est une bonne façon de découvrir sa nouvelle ville », juge Jean-Olivier Grégoire Fillion, chargé de projet chez Vie culturelle et communautaire de Granby.

En ce sens, une grande brochette d'activités est mise à la disposition des citoyens. 

Pour les jeunes sportifs, un tournoi de volley-ball de plage jeunesse sous forme de deux contre deux aura lieu près du Pavillon Roger-Bédard dès 8 h. L'âge maximal pour participer est de 18 ans. Il faut s'y inscrire d'avance au www.asdesable.org/inscription-tournoi. L'activité s'étirera sur toute la journée au coût de 25 $ par joueur. Le Pavillon Roger-Bédard accueillera aussi, entre 11 h et 16 h, une exposition de collections d'épinglettes.

Sous le chapiteau des spectacles, on retrouvera dès 11 h la chorale de la Croisée de l'Est. L'École de musique Olivier Chagnon offrira par la suite une prestation de chant (13 h 30). Viendront ensuite une démonstration de percussion africaine avec Gustave Rancourt et ses élèves (14 h 30), puis un spectacle de danse des écoles Zainah et Maryse Blanchard (15 h).

La scène Vie culturelle et communautaire de Granby offrira quant à elle trois spectacles : « Véro et Sylv » (11 h), « les contes de Galette » (11 h 45 et 14 h), et « La Fête au Village » (13 h 15 et 15 h 30).

Le reste de la fête sera séparé par groupes d'âge. Une zone poupons permettra aux parents de prendre soin de leurs tout-petits. Une zone petite enfance présentera des activités pour les jeunes d'âge préscolaire, comme du bricolage et des activités psychomotrices et d'initiation à la musique. Une zone jeunesse sera aussi présente et des animateurs du Club Vacances Jeunesse seront de la partie pour lancer des jeux-défis aux enfants et à leurs parents. Un parcours à obstacle style bootcamp sera aussi disponible. Près d'une centaine d'animateurs des camps de jour de la région seront sur place.

Zone ado

Maintenant interdite aux parents, aux enfants et aux bébés, une zone strictement pour les ados s'ajoute aux festivités de la fête granbyenne. « C'est un chilling spot pour les jeunes », vulgarise Jessica Gaudreault-Beaupré, stagiaire chez Vie culturelle et communautaire de Granby. Entre 13 h et 16 h, il sera possible pour les 13 à 17 ans de participer à des joutes de Bubble soccer, de basketball, ou encore d'enfiler des bottes-trampolines. Une slackline sera également disponible ainsi qu'un kiosque photos, un kiosque de tatouage henné et un autre pour faire des T-shirts « tie dye », le tout accompagné par la musique d'un DJ. « On leur laisse le spot. Qu'ils en fassent ce qu'ils veulent », croit Jean-Olivier Grégoire Fillion.

« Il va faire beau ! », s'encourage-t-il, rappelant que l'an dernier, l'événement avait été annulé à cause de la pluie.

Il est possible de s'informer de la programmation de Granby en fête en consultant le www.vccgranby.org/granby-en-fete.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer