Début du plus important chantier de Rougemont

Le centre des loisirs, dont la construction avoisinera... (Alain Dion, La Voix de l'Est)

Agrandir

Le centre des loisirs, dont la construction avoisinera 1,8 million de dollars, constituera le plus important investissement de Rougemont au cours des dernières années.

Alain Dion, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Ève Martel
La Voix de l'Est

(Rougemont) La pelletée de terre protocolaire marquant le début des travaux du futur centre des loisirs de Rougemont a donné le coup d'envoi du plus grand chantier de l'histoire de la municipalité, mardi.

L'ancien centre des loisirs Omer Cousineau, construit en 1986, a disparu sous le pic des pelles mécaniques plus tôt ce mois-ci pour faire place à la nouvelle infrastructure, plus moderne. 

Celle-ci, dont les coûts avoisineront 1,8 million de dollars, constituera le plus important investissement de Rougemont au cours des dernières années, a souligné le maire. « C'est aussi le plus grand investissement au niveau des bâtiments municipaux à l'usage des citoyens », a précisé Alain Brière.

Alors qu'il entame le dernier droit de son mandat, l'élu croit que la construction du nouveau centre des loisirs sera une belle façon de « boucler la boucle » sur son règne, qui aura duré huit ans. « En plus de ce centre, on aura eu une nouvelle caserne, on aura rénové le 11, chemin de Marieville et on aura rénové notre bibliothèque. Il n'y aura rien à faire pour les 25 à 30 prochaines années ! » a lancé M. Brière.

« Nous avons eu à surmonter quelques embûches avant d'en arriver à aujourd'hui, a-t-il souligné. Ce n'est pas tout le monde qui y croyait, mais moi j'y croyais, et le conseil aussi. Les gens se sont ralliés autour du projet et j'en suis fier. »

« J'espère qu'il n'y aura pas de grief parce qu'on fait la pelletée de terre pendant les vacances de la construction ! » a pour sa part blagué le député de Shefford, Pierre Breton. 

L'élu fédéral a réitéré l'importance du projet de centre des loisirs pour sa communauté. C'est pourquoi il était ravi d'avoir pu faciliter l'obtention d'une subvention de 500 000 $ dans le cadre du Programme d'Infrastructures Canada (PIC) 150 par la municipalité.

« Ce projet-là sert deux beaux objectifs, a-t-il ajouté. D'abord, il rehausse la qualité de vie des citoyens en devenant un lieu rassembleur et favorisant le dynamisme de la communauté. Ensuite, ça permettra de stimuler l'économie avec une nouvelle offre en sports et en loisirs. Les retombées seront importantes pour des années à venir ! »

Un premier partenaire

Rappelons que pour financer l'infrastructure, Rougemont empruntera 900 000 $ sur vingt ans, en plus de piger 225 000 $ dans son fonds de roulement, 110 000 $ dans son fonds général d'immobilisations et 50 000 $ dans son surplus affecté aux projets spéciaux. 

Depuis quelques semaines, la Ville rencontre ses citoyens corporatifs afin de tisser des partenariats visant à diminuer la somme à puiser dans « le bas de laine de la municipalité », a fait savoir M. Brière, qui espère réunir environ 150 000 $ de la sorte.

Ses démarches commencent tranquillement à porter leurs fruits, puisqu'une entente de 40 000 $ sera signée sous peu avec la Caisse populaire Desjardins de Marieville-Rougemont. Cette aide financière se traduira par la commandite de la grande salle du centre, pouvant accueillir jusqu'à 275 personnes, et par la commandite de la terrasse extérieure de l'endroit.

La directrice générale de la coopérative était heureuse de pouvoir annoncer la bonne nouvelle, mardi matin. « Les dirigeants de notre caisse n'ont pas hésité un instant à s'associer à ce projet visant le développement et le maintien de la pratique sportive dans la municipalité, a affirmé Chantal St-Amant. Le sport, c'est avant tout de formidables moments d'échange. C'est créateur de liens sociaux et de liens entre les générations. »

Au moins deux autres partenariats d'importance seraient en voie d'être conclus. Ils seront annoncés à une date ultérieure, a indiqué le maire.

L'ouverture du futur complexe est prévue pour décembre.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer