Des aspirants reporters la Fête des mascottes

Accompagnées de Boréal, leur animateur au camp de... (Alain Dion, La Voix de l'Est)

Agrandir

Accompagnées de Boréal, leur animateur au camp de jour, les jeunes journalistes ont discuté des différentes informations­ colligées sur le terrain lors de leur passage à la Fête des mascottes.

Alain Dion, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Voix de l'Est

La Voix de l'Est a reçu cette semaine la visite d'aspirants reporters du volet artistique des camps de jour de la Ville de Granby. Profitant de leur passage, nous leur avons confié une assignation. Ils ont sillonné la rue Principale, calepin en main, afin de couvrir la Fête des mascottes. Voici le fruit de leur travail !

Mayann Veilleux... (La Voix de l'Est) - image 2.0

Agrandir

Mayann Veilleux

La Voix de l'Est

Une rue pleine de divertissements !

Comme chaque année, la Fête des mascottes invite les familles, les couples et les amis à assister aux multiples spectacles et activités qui se déroulent sur la rue Principale du 19 au 23 juillet.

Parmi les nombreuses activités proposées aux visiteurs, un service de maquillage est offert au coût de 5 $, des tours de poney proposés par le Verger champêtre pour la somme de 4 $ ainsi que des animaux à nourrir pour quelques pièces. La zone animale, logée entre une boutique de vêtements et une crèmerie, est côtoyée par les nombreuses familles.

À l'entrée du site, située au niveau du parc Miner, ainsi qu'en face de l'église Notre-Dame se trouve une panoplie de jeux gonflables (13). De plus, des activités sont offertes tout au long de la rue telles qu'un jongleur, un petit train (4 $) pour les familles, de nombreux pianos publics ainsi que les fameuses mascottes colorées ! On y trouve également ces décors troués dans lesquels poser notre visage afin de prendre des clichés loufoques. Ceux-ci interpellent les enfants et amusent leurs parents. Plaisir et rires garantis !

Lors de la Fête des mascottes, des tables à pique-nique ont été installées çà et là pour accueillir les familles près des zones de spectacles et d'activités. 

Dans la rue Principale, l'ambiance est à son comble : tandis que des haut-parleurs crachent de la musique, des spectacles de danse animent certaines intersections. Parmi ceux-ci, l'école Duo-danse offre des performances et les mascottes invitent les enfants à danser avec eux.

Parmi les intervenants, Marie-Claude, une comédienne, s'est fait interviewer. Elle souligne l'enthousiasme des gens et rajoute que son spectacle rassemble près de 60 personnes par représentation ! Leur scène roulante, disposée à l'arrière d'un camion, se déplace sur la rue Principale pour présenter jusqu'à trois prestations par jour. Dans le même sens, une autre danseuse, Mélodie, a été invitée par l'organisation pour animer la parade et les familles. Elle raconte qu'une cinquantaine d'enfants prennent d'assaut la scène et viennent danser avec elle ! Le bonheur se lit sur son visage. 

Les familles se disent ravies par tous ces spectacles et ces activités offertes par la Ville de Granby. Postés de long en large de la rue Principale, ils apportent un ton festif qui pousse les gens à quitter le confort de leur air conditionné pour venir s'amuser en famille. De ce fait, dès 11 h, les rues débordent et les rires affluent. Granby prend vie, au plus grand bonheur de ses citoyens.

Mayann Veilleux

11 ans

Flavie Inkel... (Alain Dion, La Voix de l'Est) - image 3.0

Agrandir

Flavie Inkel

Alain Dion, La Voix de l'Est

Trois nouveautés cette année

Les mascottes font la fête sur la rue Principale du 19 au 23 juillet.

Saviez-vous qu'il fait 15 degrés Celsius de plus dans un costume de mascotte ? Mais ces dernières bravent la chaleur et viennent quand même chaque année pour faire leur activité préférée : se pavaner et donner des câlins ! On peut compter près de 45 mascottes que l'on peut câliner et saluer, les petits comme les grands !

Cette année, pour amener des nouveautés, les organisateurs de la Fête des mascottes ont décidé d'introduire des kiosques et des activités inédites. Il y a trois nouveautés : le magasin Pignon sur rue qui ouvre pour une première fois son kiosque sur la rue Principale, le chapiteau du restaurant Kapzak près de la bibliothèque municipale ainsi qu'une demi-lune de skate en face de l'église Notre-Dame. 

« Je suis très contente de participer à la fête des mascottes », dit la commerçante de Pignon sur rue.

La Fête des mascottes est une activité à ne pas manquer parce que les enfants, tout comme les adultes, adorent cela : il y a des spectacles, des kiosques et des commerces ! Pour davantage d'informations sur cet événement et ses particularités, je vous invite à lire les articles de mes coéquipières Mayann, Mélusane et Satia.

Flavie Inkel

11 ans

Satia Holly... (Alain Dion, La Voix de l'Est) - image 4.0

Agrandir

Satia Holly

Alain Dion, La Voix de l'Est

Une fête rassembleuse

La ville de Granby invite les familles à venir marcher dans la rue Principale pour célébrer avec elle la parade des mascottes.

Tandis que les familles arrivent et que les enfants jouent dans les jeux gonflables, les mascottes enfilent leurs costumes pour se faire bombarder de câlins. Ici et là, des personnes âgées visitent les différents kiosques, des parents se font tirer par leurs enfants vers la mascotte la plus proche et des adolescents discutent et rient. La rue est pleine de vie, animée par de la musique, des activités pour les enfants et des spectacles.

La Fête des mascottes amène des citoyens de la ville et d'ailleurs à venir marcher dans la rue Principale et à découvrir ses attractions. Il s'agit là d'un endroit où prendre l'air, magasiner, se divertir et rapporter de merveilleux souvenirs à la maison. Bien qu'il y ait des mascottes préférées tel que Ratine, St-Hubert, Mimi et Marilyn, pour ne citer qu'elles, certaines personnes aimeraient voir de nouvelles peluches déambuler sur la rue Principale lors des étés futurs.

Les gens interviewés, la plupart des parents avec leurs enfants, donnent en moyenne une note de 8,5 sur 10 à la fête. Ils ne trouvent rien à rajouter ni à améliorer à l'événement, si ce n'est les mascottes mentionnées plus haut. Pour eux, tout est déjà parfait.

De l'ensemble des kiosques, les visiteurs ont préféré Empire parce qu'il proposait des vêtements à rabais. Pour la gent féminine, ce fut les kiosques de bijoux et de maquillage qui furent très appréciés. En ce sens, le chapiteau du magasin Jules Demers a été très populaire pour ses vêtements. Le propriétaire du commerce a parlé d'une liquidation du stock.

Nous avons interviewé madame Karine Poitras, l'organisatrice de la Fête pour une troisième année consécutive, afin qu'elle nous parle de l'événement. Le projet a débuté en avril, raconte-t-elle, et il a pour but d'amener du monde au centre-ville. Elle ajoute que de toute la préparation, c'est l'animation et la création des décors qu'elle préfère le plus, un domaine qui demande de la logistique et de la créativité. Madame Poitras explique que l'un des plus gros défis pour l'événement est d'organiser la Maison des Mascottes ainsi que le défilé dans la rue Principale. D'ailleurs, elle invite familles, couples et amis à venir en grand nombre à la Fête des mascottes, un événement important pour Granby et ses commerçants.

Satia Holly

10 ans

Le commerce des mascottes

Du 19 au 23 juillet, des commerçants de toute la ville installent leurs chapiteaux dans la rue Principale pour profiter de la Fête des mascottes.

Il est 14 h, le soleil plombe et les commerçants patientent dans l'ombre de leur tente. Leurs articles trônent devant eux sur des tables montées et les vendeurs affichent leur plus beau sourire. Les stands attirent les parents tandis que les mascottes, les bras ouverts, invitent les enfants à un calin. Pour certains commerçants, il ne s'agit que d'un petit revenu dans leur année, un bonus. C'est le cas de la Papeterie Atlas. Son stand est établi rue Principale pour une troisième année consécutive. La vendeuse a expliqué que son chapiteau amène davantage de gens que de ventes. Cela apporte une grande visibilité pour le commerce.

Parmi les commerçants présents lors des cinq jours pour la parade des mascottes se trouve Anita, vendeuse dans le nouveau magasin Pignon sur rue. Mercredi 19 juillet était une première pour la boutique de créations originales. L'événement qui amène des centaines de gens chaque jour, explique Anita, est important pour eux et leurs revenus annuels.

Le Maître glacier, un commerce réputé pour répondre à la chaleur de nos étés avec des crèmes glacées et des sorbets, a installé devant ses portes un petit chapiteau afin de vendre des bonbons et inciter les familles à venir se rafraîchir à l'intérieur à l'aide d'une gâterie surgelée. La vendeuse explique que le kiosque permet au commerce de bien profiter de l'événement des mascottes. Dans cette même lancée, un second commerce servant de la nourriture, Les Fours du Roy, occupe la place devant leur magasin depuis maintenant cinq ans. Le propriétaire s'est entretenu avec nous. Il explique que la Fête des mascottes amène beaucoup de clients et fait une grande différence dans son année. Il vend entre autres des jus, des muffins et du pain.

Il n'y a pas que de gros commerces qui sont présents lors de l'événement : on y trouve également des stands de promotion où sont offerts gratuitement des tatous à l'effigie de l'entreprise, telle l'école de Kung Fu, et des tentes qui offrent aux enfants des maquillages pour quelques dollars.

Les commerçants apportent un aspect intéressant à la fête : ils profitent de l'événement pour donner de la visibilité à leurs magasins, certes, mais ils apportent à eux seuls une bonne partie des visiteurs. Il s'agit là d'une activité plaisante où petits et grands sont réunis en famille pour faire du « léchage de chapiteaux. »

Mélusane Tardif

10 ans




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer