Un automne de chantiers à prévoir à Granby

Les chantiers se multiplieront cet automne à Granby.... (Janick Marois)

Agrandir

Les chantiers se multiplieront cet automne à Granby. Dans la liste : la reconstruction des infrastructures municipales des rues Vittie, Glen et Kent. Les travaux devraient débuter dans la semaine du 7 août.

Janick Marois

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est

(Granby) Les chantiers d'importance se multiplieront à Granby cet automne. Parmi ceux-ci : la reconstruction des infrastructures municipales des rues Vittie, Glen et Kent pour laquelle un contrat a récemment été accordé.

L'entreprise TGC de Sherbrooke a obtenu ce mandat, au coût de 2,4 millions $, au terme d'un appel d'offres auquel ont aussi répondu deux autres entreprises de la région, Bertrand Ostiguy et Groupe Allaire et Gince. À peine 100 000 $ séparaient chacune des soumissions. 

La valeur du contrat est plus élevée que les 1,6 million $ qui avaient été prévus au programme triennal d'immobilisation (PTI), a relevé le directeur du service de la planification et de la gestion du territoire à la Ville, Gabriel Bruneau­. Mais cela s'explique par les modifications qui ont été apportées en cours de route et après la présentation du projet aux citoyens du secteur, précise-t-il. 

« On a prolongé la voirie jusqu'à la rue Mountain. On a changé la coupe de rue, etc.. C'est sûr que ça a augmenté les coûts. Par contre, tous ces coûts-là ont été autorisés par le conseil municipal­ », note M. Bruneau.

Des travaux de reconstruction d'infrastructures urbaines (égout, aqueduc) seront réalisés dans certaines sections des rues Vittie, Glen et Kent. Des aménagements de mobilité active, soit une piste cyclable, sont aussi inclus dans le projet. Si l'annonce de ces travaux a suscité des réticences chez des citoyens du secteur, celles-ci ont toutefois semblé s'estomper à la suite des modifications réalisées par la Ville.

Automne chargé 

En principe, les travaux débuteront dans la semaine du 7 août et s'étireront jusqu'à la fin octobre. Les résidants touchés par ces travaux seront prochainement avisés par lettre des différents détails relatifs à ce chantier, note M. Bruneau.

La zone de chantier étant située à proximité de l'école primaire Saint-Bernard, la commission scolaire du Val-des-Cerfs a été rencontrée. Selon Gabriel Bruneau, l'accès à l'école et la sécurité des piétons devront être au coeur des préoccupations de l'entrepreneur responsable­ des travaux.

D'autres travaux de reconstruction d'infrastructures urbaines du même type, mais sans l'ajout d'aménagements de mobilité active, seront également réalisés à proximité de l'école secondaire Haute-Ville, rue Lansdowne­. Les travaux, pour lesquels un contrat de 2,2 millions $ a été octroyé le mois dernier, débuteront prochainement et se termineront vers la mi-octobre, précise le directeur du service de la planification­ et de la gestion du territoire.

Un autre chantier, au coût de 1,2 million $ celui-là, est également en cours, rue Cabana, entre les rues Langlois et Moreau, afin de boucler le réseau d'aqueduc et compléter le réseau d'égout. Les travaux ont débuté le 26 juin et, alors qu'ils se déroulent près de l'école de l'Étincelle, devraient se terminer à temps pour la rentrée scolaire, soit le 25 août. 

Autres gros projets

Également dans la liste des chantiers d'importance à Granby­ : la démolition et la reconstruction du barrage du lac Boivin, au coût de quelque 4 millions $. Le gros des travaux démar­rera à la mi-août et se déroulera jusqu'au début 2018. 

C'est également cet automne que la première pelletée de terre du centre aquatique, un projet de 36 millions $, devrait être donnée. L'appel d'offres pour la construction de cette nouvelle infrastructure, qui sera érigée sur une portion du parc Dubuc, a récemment­ été lancé. 

Les travaux de réaménagement de l'église Notre-Dame, appelée à devenir le pavillon Notre-Dame, où le Cégep de Granby établira les quartiers de sa nouvelle technique de génie mécanique, se poursuivront également. Les coûts du projet sont estimés à près de 9 millions $, dont un peu plus de 5 millions­ $ seront assumés­ par la Ville.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer