Six maisons de luxe seront construites sur le terrain de la maison Robinson

Les six maisons haut de gamme, qui seront... (fournie)

Agrandir

Les six maisons haut de gamme, qui seront vendues à plus de 500 000 $, n'auront pas de sous-sol, mais un accès commun au lac Davignon.

fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Laliberté
La Voix de l'Est

(Cowansville) Le propriétaire du terrain où un édifice de 150 logements pour retraités devait être érigé, rue Principale à Cowansville, construira en lieu et place six maisons haut de gamme. Les terrains pourraient être mis en vente vers la mi-août.

« Vous allez être agréablement surpris, vous allez voir », assure Raymond Lessard, promoteur du projet Kaya. Les maisons de style moderne s'intégreront bien avec les lieux, dit-il. Elles auront un seul étage, pas de sous-sol, des toits plats, un grand nombre de fenêtres, profiteront d'une grande efficacité énergétique et leur entrée de cour sera perméable pour capter les eaux de pluie. Un passage sera aménagé vers les berges du lac Davignon et un quai sera mis à la disposition des propriétaires. Presque tous les arbres du terrain de 1,4 hectare seront conservés.

La superficie des terrains variera de 1700 à 2000 mètres carrés. Les maisons, dont la construction sera confiée à Courvoisier Construction, une entreprise de Frelighsburg­, se détailleront à plus de 500 000 $, a dit M. Lessard. « On parle de terrains vraiment bien situés avec une vue incroyable sur le lac. »

L'ensemble du projet plaît au conseil municipal. Mardi, ses membres ont accepté les modalités architecturales et les matériaux proposés à la suite de la recommandation du comité consultatif d'urbanisme.

M. Lessard avait annoncé son intention en octobre de subdiviser le terrain pour y construire six maisons unifamiliales. Son projet initial consistait toutefois à bâtir un édifice de quatre étages abritant 150 logements pour des personnes âgées autonomes. Il n'a pu le concrétiser puisque le conseil n'avait pas été en mesure de modifier le zonage du secteur pour permettre la construction d'un immeuble de plus de deux étages. Un total de 677 citoyens avait signé le registre demandant la tenue d'un référendum sur le nouveau plan d'urbanisme adopté par la Ville. Le plan comportait une modification ouvrant la porte au projet de 24,5 millions de dollars.

Passé à autre chose

L'homme d'affaires dit être maintenant passé à autre chose. « C'était un projet important, je crois, qui répondait aux besoins de personnes retraitées de Cowansville. Mais je n'ai pas de temps pour les énergies négatives et on ne peut pas revenir en arrière. Ça ne donne rien. Je suis rendu ailleurs », soutient-il.

Des détails légaux restent à régler avant de pouvoir lancer définitivement son projet, a dit M. Lessard. Une servitude de services avec la Ville doit être signée, a-t-il dit, puisque des tuyaux souterrains passent sur le terrain. Une formalité qui sera réglée devant un notaire, a-t-il indiqué.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer