Douze personnes à la rue

Un immeuble à logements de Cowansville a été... (Julie Catudal, La Voix de l'Est)

Agrandir

Un immeuble à logements de Cowansville a été ravagé par les flammes dimanche matin. Une accumulation excessive d'objets dans un appartement est notamment venue compliquer le travail des pompiers.

Julie Catudal, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Samuel Leblanc, stagiaire à la voix de l'Est.
Samuel Leblanc
La Voix de l'Est

(Cowansville) Un incendie s'est déclaré dans un immeuble à logements de la rue Caroline à Cowansville, vers 7 h 30 dimanche matin. L'édifice est une perte totale malgré l'intervention de 50 pompiers, qui a été compliquée par un logement très encombré. Une douzaine de personnes ont perdu leur toit.

C'est un immeuble de huit logements qui a pris feu au lendemain de la Fête nationale. Des pompiers de Bromont, Lac-Brome, Farnham, Dunham et Sutton ont porté main forte à ceux de Cowansville afin d'éteindre les flammes. 

Tous les résidents ont été évacués rapidement, mais une personne a été légèrement blessée et une autre incommodée par la fumée, a indiqué le sergent Daniel Thibodeau, porte-parole de la Sûreté du Québec. Un pompier s'est également fait une entorse à la cheville en tentant de maîtriser le brasier.

La cause de l'incendie est inconnue et le restera, puisque l'immeuble est une perte totale. « Le bâtiment est trop abimé. On ne pourra pas trouver la cause. Les planchers se sont effondrés sur tous les étages (sous le poids de l'eau utilisée par les pompiers). On ne peut même pas rentrer dans le bâtiment », a expliqué le capitaine Jocelyn Danis, du Service de sécurité incendie de Cowansville.

En tout, une douzaine de sinistrés, soit 11 adultes et un jeune bébé, ont été pris en charge par la Croix-Rouge. Trois bénévoles de l'équipe d'intervention de Brome-Missisquoi, ainsi que deux de la Haute-Yamaska, ont été déployés sur place pour offrir leurs services, soit l'hébergement, l'alimentation et l'habillement.

Logement surencombré

Le feu aurait pris naissance au troisième et dernier étage du bâtiment où un logement surencombré est venu compliquer le travail des sapeurs.

« Le logement était plein. C'était un monsieur qui accumulait beaucoup, beaucoup de stock, n'importe quoi. Il y en avait dans les corridors, partout dans son logement. Ça a été notre problématique d'intervention », a souligné le capitaine Danis.

« Il y avait une grande charge combustible. C'était un locataire connu du service incendie pour accumulation d'objets », a-t-il mentionné. 

Le citoyen en question avait d'ailleurs été rencontré, averti et mis à l'amende par le Service incendie de Cowansville dans le passé.

« Je peux pas dire que c'était un syndrome de Diogène (forme extrême d'accumulation compulsive), je ne suis pas médecin, je ne peux pas faire le diagnostic, mais il accumulait vraiment beaucoup de choses. Il y en avait partout », a noté M. Danis.

Par conséquent, les pompiers ont dû travailler de façon défensive. « On n'a pas eu accès au logement rapidement à cause de ça. Et là, le feu s'est propagé dans la structure. On est donc passé en mode défensive et on a arrosé de l'extérieur », a raconté le capitaine Danis.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer