Mont Sutton: bonifier l'offre estivale

Près de 200 personnes ont participé au Call... (Catherine Trudeau, La Voix de l'Est)

Agrandir

Près de 200 personnes ont participé au Call of Valhalla en fin de semaine, une course à obstacles remue-méninge qui soulignait l'ouverture de la première saison de vélo de montagne à Mont Sutton.

Catherine Trudeau, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Samuel Leblanc, stagiaire à la voix de l'Est.
Samuel Leblanc
La Voix de l'Est

(Sutton) Pas moins de 25 km de sentiers de vélo de montagne s'ajoutent à l'offre de Mont Sutton pour la saison estivale. Et pour célébrer le début de la saison de vélo, se tenait en fin de semaine la course à obstacles Call of Valhalla. Les deux événements ont attiré environ 460 sportifs à Sutton durant le week-end.

« On veut vraiment essayer de développer une destination quatre saisons », explique Chloé Chagnon­, coordonnatrice des communications pour le Mont Sutton. Les deux activités offertes lors du week-end d'ouverture de la saison vélo viendront bonifier l'offre estivale de l'entreprise touristique, qui comportait jusqu'alors de la randonnée pédestre et des activités ponctuelles comme la course X-trail (course en sentier) et la XMAN race (course à obstacles). 

« Pour nous, c'était important de développer encore plus l'offre touristique du Mont Sutton pendant l'été », renchérit la coordonnatrice des communications qui souligne d'ailleurs que les deux activités ont connu un franc succès.

Call of Valhalla

Le Call of Valhalla est une course de 16 obstacles longue de 8 km. Sa particularité : il s'agit d'un mélange entre jeux d'évasion et course à obstacles. Et il est impossible de passer les obstacles sans travailler en équipe, souligne Mathieu Gibert, fondateur et directeur du Call of Valhalla. « C'est physique, mais ça fait appel à l'intellect et à la réflexion aussi », précise-t-il.

Les structures, fabriquées à Montréal par l'équipe de Call of Valhalla­, resteront au Mont Sutton pour une possible seconde édition en août. Chloé Chagnon mentionne qu'il s'agissait d'un week-end d'essai, mais que, somme toute, les commentaires des participants ont été très positifs. « Il y a aussi possibilité, vu la nature team building de l'activité, d'utiliser les modules pour des programmes de consolidation d'équipe pour les entreprises­ », ajoute-t-elle.

Près de 200 personnes ont participé à cette première édition du défi. Les équipes étaient composées­ de 3 à 4 personnes.

Vélo de montagne

Les 25 km de sentiers de vélo de montagne tant attendus sont aussi dès maintenant disponibles au Mont Sutton. Ils sont le fruit du travail de plus d'une cinquantaine de bénévoles, souligne Chantal Guay, de Plein air Sutton, l'organisme à la base du projet. 

Il est possible de louer des vélos de montagne directement sur place. Trois sentiers s'ajouteront à ceux déjà en place d'ici la fin de septembre. Ils accueilleront d'ailleurs la course Marin Wildside Enduro les 23 et 24 septembre prochains.

Les sentiers n'en sont pour l'instant qu'à leurs débuts. « On est en amélioration constante », souligne Mme Guay. « D'ici deux ou trois ans, on aimerait ça se rendre à une cinquantaine­ de km ».

Selon elle, environ 260 personnes sont venues essayer les nouveaux sentiers lors du week-end d'inauguration. « Les cyclistes étaient vraiment heureux de pouvoir s'amuser. C'est un produit qui était attendu depuis un bon moment. On a une belle montagne, les gens veulent pouvoir l'explorer, en hiver comme en été. L'engouement est là. Ça augure bien pour l'avenir du projet », conclut Chloé Chagnon.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer