Grand défi Pierre Lavoie: Bonnardel toujours emballé

François Bonnardel participe pour une sixième année au... (fournie)

Agrandir

François Bonnardel participe pour une sixième année au Grand défi Pierre Lavoie, en cours depuis jeudi.

fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Cynthia Laflamme
La Voix de l'Est

(Granby) François Bonnardel pédale une fois de plus pour la promotion des saines habitudes de vie. Il participe pour une sixième année au Grand défi Pierre Lavoie, dont le départ a été donné à La Baie, jeudi, à 18 h.

« Je suis toujours aussi enthousiaste, a-t-il confié à La Voix de l'Est deux heures avant le coup d'envoi. J'essaie de donner bien humblement l'exemple pour de saines habitudes de vie. J'ai toujours dit que si je réussis à faire bouger une famille de la région, j'aurai réussi. »

Le député prêche par l'exemple. « Avec les années, le vélo est devenu un mode de vie. Je ne m'entraînais pas beaucoup quand j'ai commencé à faire de la politique. J'ai eu ma blessure au genou et j'ai commencé à faire du vélo. Mon vélo m'accompagne à Québec dès que le beau temps le permet. J'ai roulé 2700 km depuis le début de l'année. »

M. Bonnardel compte faire 600 des 1000 km du parcours et il s'est porté volontaire comme encadreur, c'est-à-dire qu'il sera là pour aider les cyclistes qui auront plus de difficultés. Il a fait la première étape du parcours, soit entre La Baie et l'Étape, où les montées sont imposantes, et devait aussi être sur son vélo dans la région de Mont-Tremblant où, une fois de plus, le dénivelé est fort.

Cette année, l'équipe de cyclistes de l'Assemblée nationale est composée, outre M. Bonnardel­, du péquiste Sylvain­ Pagé, du libéral Stéphane­ Billette, d'Alexandre Cloutier, du Parti québécois, et d'Éric Lefebvre, de la CAQ. Ces deux derniers en sont à leur première participation. « Notre but comme équipe est d'amener un ou deux députés qui ne l'ont jamais fait, de leur faire découvrir le sens du Grand défi afin qu'ils deviennent des ambassadeurs eux aussi. »

En entreprise

Le Grand défi Pierre Lavoie vise à encourager les Québécois à adopter de saines habitudes de vie, notamment avec les cubes d'énergies dans les écoles. Cette année, M. Lavoie ajoute le milieu du travail­ dans ses revendications. 

« Pierre a un nouveau combat. C'est de donner l'opportunité aux employeurs de prendre une partie de la taxe sur la masse salariale pour, par exemple, subventionner à ses employés la carte de membre dans un gym ou rénover une salle pour avoir des douches pour ceux qui viennent travailler à vélo ou à la course à pied, explique François­ Bonnardel. Des employés en santé sont des employés performants. C'est un point que je trouve important. »

Les gestes des employeurs peuvent être aussi simples que d'ajouter un support à vélo pour faciliter le stationnement des employés qui pédalent pour aller travailler, illustre-t-il encore. Le député de Granby ne croit pas qu'un gouvernement pourrait s'opposer­ à ce genre de proposition.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer