Un ado surpris par la rivière Yamaska

Les secouristes ont utilisé leur canot de sauvetage... (Christophe Boisseau-Dion, La Voix de l'Est)

Agrandir

Les secouristes ont utilisé leur canot de sauvetage pneumatique pour se rendre auprès du pêcheur qui s'était réfugié sur un îlot au centre de la rivière Yamaska, près du pont de la rue Robinson.

Christophe Boisseau-Dion, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Karine Blanchard
La Voix de l'Est

(Granby) Un adolescent de 15 ans parti taquiner le poisson dans la rivière Yamaska aura toute une histoire de pêche à raconter. Alors qu'il se tenait debout dans le cours d'eau près du pont de la rue Robinson à Granby, le niveau de l'eau s'est soudainement mis à monter. L'ado a été secouru par les membres de l'Unité de sauvetage de la Haute-Yamaka et les pompiers de Granby.

Maxime Godcher a été ramené sur la rive... (Christophe Boisseau-Dion, La Voix de l'Est) - image 1.0

Agrandir

Maxime Godcher a été ramené sur la rive par des bénévoles de l'Unité de sauvetage de la Haute-Yamaska après avoir été surpris par le niveau de l'eau qui a grimpé alors qu'il pêchait.

Christophe Boisseau-Dion, La Voix de l'Est

« Il est là. Je suis très contente », a lancé Nancy Tanguay, la maman de Maxime Godcher, alors que son fils venait de regagner la terre ferme grâce à l'intervention des secouristes. 

L'adolescent s'était rendu dans le cours d'eau en matinée pour une partie de pêche, comme il le fait fréquemment. « Quand je suis descendu, l'eau était vraiment basse, raconte-t-il. J'ai commencé à pêcher et l'eau a commencé à monter. »

Le jeune homme s'est alors réfugié sur un îlot de verdure au centre de la rivière. Même sur cet espace surélevé, le niveau de l'eau se faisait de plus en plus menaçant, et le courant devenait plus important. Ce phénomène a été provoqué par l'ouverture des valves du barrage situé plus près du lac Boivin.

« J'ai fait le saut, avoue Maxime. Je ne voulais pas inquiéter ma mère, donc j'ai appelé ma soeur. »

Intervention des secouristes 

Les services d'urgence ont ensuite été alertés. Les membres de l'Unité de sauvetage de la Haute-Yamaska (USHY), spécialisés en sauvetage nautique, ainsi que les pompiers de Granby ont été déployés sur place. Ils ont rapidement sécurisé le jeune homme en l'équipant d'un harnais qui le reliait à la rive par mesure préventive. « S'il a un malaise ou qu'il panique, on peut le tirer vers la rive », explique Bruce Judge, chef aux opérations au Service des incendies de Granby. 

Les pompiers ont également demandé aux autorités municipales de fermer les valves du barrage, ce qui a fait descendre le niveau de l'eau. 

Pendant ce temps, les pompiers étaient postés à différents endroits en bordure de la rivière, prêts à secourir l'adolescent. 

Les membres de l'unité ont enfilé des combinaisons conçues pour l'immersion en eau froide et ont déployé un canot de sauvetage pneumatique, explique Daniel Caron, président de l'USHY. Ils se sont sécurisés à leur tour au moyen de cordage et se sont rendus jusqu'à l'adolescent, qui a ensuite été ramené sur la terre ferme. En moins d'une heure, il était de retour sur les berges, au grand soulagement de sa famille qui l'attendait impatiemment. 

Nancy Tanguay a aussitôt serré son fils dans ses bras. Elle a aussi remercié les secouristes pour leur intervention. 

Quant à Maxime, il est rentré chez lui avec une belle prise : une histoire de pêche plutôt spectaculaire à raconter !




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer