Un couple lorgne le conseil de Cowansville

Jeanne Ducharme et Claude Houde seront respectivement candidats dans... (Janick Marois, La Voix de l'Est)

Agrandir

Jeanne Ducharme et Claude Houde seront respectivement candidats dans les quartiers Sweetsburg et Ruiter à Cowansville lors des élections municipales du 5 novembre prochain.

Janick Marois, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Laliberté
La Voix de l'Est

(Cowansville) Jeanne Ducharme et Claude Houde forment déjà un couple dans la vie. Ils souhaitent maintenant former une équipe au sein du conseil municipal de Cowansville.

Jeunes retraités, Mme Ducharme et M. Houde seront candidats respectivement dans les quartiers Sweetsburg et Ruiter à l'élection du 5 novembre prochain. Ils veulent contribuer au développement de la ville en favorisant la création d'emplois pour les jeunes et en donnant un coup de main aux commerces. Ils estiment aussi que la dette est trop élevée.

La ville se développe bien au niveau résidentiel, dit M. Houde. Mais il note que plusieurs nouveaux résidants ne travaillent pas à Cowansville. La Ville doit en faire plus pour stimuler l'économie pour créer de bons emplois destinés aux jeunes, croit-il. Le défi est le même pour encourager les jeunes à revenir après la fin de leurs études. « Ils s'en vont à Montréal où les opportunités pour de meilleurs salaires sont là. On a de jeunes entrepreneurs là-dedans qui quittent », signale-t-il.

Le couple réside à Cowansville depuis un peu plus de quatre ans. L'une des premières choses qui ont frappé Mme Ducharme est l'âge des gens. « On a une population plus âgée. On a les services pour ces gens-là, mais on doit s'assurer d'avoir une relève. Si on n'a pas d'emplois pour les jeunes, ils ne resteront pas, ils ne feront pas carrière ici. »

Le conseil doit aussi s'intéresser à la relève dans le secteur commercial, affirme Mme Ducharme. Les élus doivent travailler pour aider les commerçants à préparer leur relève et à passer au commerce électronique. Une collaboration avec la chambre de commerce pourrait s'avérer fructueuse pour accompagner les commerçants dans ces enjeux, croit-elle. « Il faut établir des contacts. Il y a beaucoup de points à analyser, à travailler. Il faut faire prospérer la ville. »

Des efforts doivent également être déployés pour intéresser des entreprises manufacturières à Cowansville, soutient Mme Ducharme, une retraitée du secteur financier. « Si on ne fait pas de démarches, les entreprises ne viendront pas d'elles-mêmes », souligne-t-elle.

La dette interpelle également les deux candidats. À près de 32 millions de dollars, sans compter les emprunts à la charge de la municipalité liés aux travaux cette année, elle est trop élevée compte tenu des services offerts, estime M. Houde. « Ça fait beaucoup d'argent par contribuable. »

Expérience politique

Le couple n'est pas sans expérience en politique municipale. Il s'est impliqué en 1994 dans l'organisation de la campagne de Jean-Pierre Ménard à la mairie de la Ville de Montréal-Nord. Tous deux disposent maintenant de temps pour s'engager comme candidats, a dit M. Houde.

Leur première décision politique a consisté à décider qui allait se présenter dans quel quartier, a dit à la blague Mme Ducharme. « Claude a inscrit son nom le premier au directeur général des élections. On pensait qu'il y avait peut-être une question légale nous empêchant de nous présenter tous les deux, mais ils nous ont répondu que non, qu'il n'y avait pas de problème. Ils n'ont jamais vu ça, mais c'est légal. Je me suis alors inscrite », explique-t-elle. 

Les quartiers Sweetsburg et Ruiter sont représentés par Lucille Robert et Corinne Labbé. Mme Robert tentera de conserver son poste tandis que Mme Labbé réfléchit encore avec l'idée de briguer la mairie.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer