Il remercie enfin ses sauveurs

Alain Morin serre la main de son ami... (Julie Catudal, La Voix de l'Est)

Agrandir

Alain Morin serre la main de son ami Pierre Décary, qui fait partie de la chaîne de survie lui ayant permis de rester en vie, lors de la soirée de reconnaissance des pompiers de la Ville de Cowansville.

Julie Catudal, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Samuel Leblanc, stagiaire à la voix de l'Est.
Samuel Leblanc
La Voix de l'Est

(Cowansville) Sans l'intervention des premiers répondants Paul Thériault, Jocelyn Danis, et de toute une chaîne de survie, en mai 2015, Alain Morin ne serait plus de ce monde. Il a enfin pu leur dire merci, mardi, lors d'une cérémonie de reconnaissance à la caserne des pompiers de Cowansville.

« C'était la première fois que je les remerciais, ce soir. J'étais content. Il manquait quelque chose pour que ça finisse. Quand tu peux les revoir et les remercier, ça boucle la boucle. Il faut les remercier. Ils sont très importants », affirme-t-il.

Alors qu'il jouait une partie de quilles avec Pierre Décary, un ami, M. Morin a été victime d'un arrêt cardiorespiratoire. M. Décary a alors entamé un massage cardiaque. Puis les pompiers Paul Thériault et Jocelyn Danis sont arrivés sur les lieux et ont pris en charge les manoeuvres de RCR. L'ambulance est par la suite arrivée, et les paramédicaux Éric Turgeon et Richard Audet ont pris la relève. 

Sans cette chaîne de survie, Alain Morin ne serait plus là, aujourd'hui. « Quand tu finis ta vie à 58 ans, c'est pas drôle. Mais quand tu as la chance de continuer, c'est... on ne peut pas demander mieux. Je peux profiter du temps qui me reste. C'est grâce à eux autres », confie-t-il en entrevue avec La Voix de l'Est

Il a d'ailleurs eu l'honneur de remettre une épinglette Coeur de vie aux deux pompiers qui lui ont sauvé la vie, dans le cadre de la soirée de reconnaissance organisée par la Ville de Cowansville et le Service de sécurité incendie. « C'est important qu'on ait souligné leur travail. S'ils n'étaient pas là, moi, je ne serais pas là », rappelle M. Morin. 

Le maire de Cowansville, Arthur Fauteux, a rappelé quant à lui l'importance du travail des pompiers. « Quand vous allez à la rencontre de quelqu'un en détresse, vous êtes la ressource la plus importante de leur existence », a-t-il dit à leur intention.

Une dizaine de personnes honorées

Dix pompiers ou ex-pompiers ont été à l'honneur lors de cette soirée reconnaissance. Il s'agit du capitaine Jocelyn Danis (Médaille de la chancellerie des ordres et décorations du Canada pour ses 20 ans de service, certificat de reconnaissance et épinglette Coeur de vie), Paul Thériault, Mario Blais, Michel Ouellette (certificat de reconnaissance et épinglette Coeur de vie), Patrick Cournoyer (certificat de reconnaissance, épinglette Coeur de vie et insigne de retraité), Michel Guénette, Daniel Marcotte, Roger Lecours, Lionel Luneau et Laurier Beaudoin (insigne de retraité).




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer