L'actualité en bref

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Voix de l'Est

Centre aquatique

Registre ouvert

C'est ce mercredi et jeudi qu'un registre sera tenu, de 9 h à 19 h, à l'hôtel de ville de Granby.

Celui-ci s'inscrit dans la foulée d'un avis de motion, déposé à la mi-mai, pour décréter une dépense de 31,6 millions $ et un emprunt de 28,6 millions $ pour la construction d'un nouveau centre aquatique sur une portion du parc Dubuc.

Les citoyens qui souhaiteraient manifester leur opposition à ce projet peuvent le faire en signant le registre. Il faudrait plus de 1265 signatures pour obliger les élus à réviser leurs plans.

Les gouvernements provincial et fédéral ont déjà confirmé leur participation à ce projet, alors qu'ils assumeront les deux tiers de la facture.

Le maire Pascal Bonin a assuré que ce projet n'aurait aucun impact sur le compte de taxes des Granbyens.

Si le nombre de signatures est inférieur à 1265, les démarches suivront leur cours. La première pelletée de terre pourrait être donnée en septembre. La durée prévue des travaux est de deux ans. Marie-France Létourneau 

Excès de vitesse et possession de stupéfiants

Un Sheffordois de 26 ans a été intercepté sur le boulevard David-Bouchard, à Roxton Pond, le 28 mai vers 1 h du matin. Il roulait à 140 km/h dans la zone de 90 km/h.

Lors de l'intervention, les policiers ont constaté qu'il présentait des signes de conduite avec les facultés affaiblies. Il a été arrêté et conduit au poste, où il a échoué l'alcotest.

Il devra se présenter en cour en lien avec la conduite avec facultés affaiblies, et sera accusé de possession de stupéfiants, puisque les policiers ont trouvé du cannabis dans son véhicule au moment de l'arrestation.

Un constat d'infraction de 804 $ et 10 points d'inaptitude lui ont été émis en lien avec le grand excès de vitesse. Samuel Leblanc

Vingt-deux artistes se sont inscrits au concours d'esquisses... (Catherine Trudeau, La Voix de l'Est) - image 3.0

Agrandir

Vingt-deux artistes se sont inscrits au concours d'esquisses organisé pour la première Journée du patrimoine à Granby.

Catherine Trudeau, La Voix de l'Est

Succès pour la Journée du patrimoine

« On a 22 artistes inscrits. C'est un beau succès. »

François Brosseau, membre de Ma ville, mon patrimoine, estime que la première édition de la Journée du patrimoine à Granby s'est déroulée à merveille.

Rencontré samedi sur le terrain en face de l'église Saint-George, rue Principale à Granby, il était ravi de voir des artistes de tout acabit participer au concours d'esquisses d'architecture patrimoniale.

Autour de lui, carnet sur les genoux, était assise un peu partout une brochette de gens ayant jeté leur dévolu sur un édifice patrimonial à proximité. Parmi eux, Jocelyne Munger avait choisi l'église Sainte-Famille, qu'elle a reproduite à l'aquarelle.

« J'adore ça, c'est extraordinaire des activités comme ça. C'est un défi d'être dehors et d'avoir des gens qui nous regardent et qui nous parlent en même temps », dit-elle.

Les artistes pouvaient soumettre jusqu'à trois dessins au concours. En plus du prix du jury, le public peut voter en allant voir les oeuvres au centre culturel France-Arbour cette semaine.

Les églises Sainte-Famille, United et Saint-George ont aussi fait l'objet de visites guidées. Cynthia Laflamme

Des élèves et des parents de l'école de... (Julie Catudal, La Voix de l'Est) - image 4.0

Agrandir

Des élèves et des parents de l'école de l'Assomption à Granby s'étaient rassemblés, samedi matin, afin de planter les semis cultivés au cours des dernières semaines et ajouter une touche de vert au Prodigieux jardin de l'école.

Julie Catudal, La Voix de l'Est

Le Prodigieux jardin voit le jour

Des élèves et des parents de l'école de l'Assomption à Granby s'étaient rassemblés, samedi matin, afin de planter les semis cultivés au cours des dernières semaines et ajouter une touche de vert au Prodigieux jardin de l'école.

Les élèves de la classe 601 travaillent à ce projet de jardin collectif sur le terrain de l'école depuis environ trois mois.

Ils souhaitent y laisser ainsi une trace significative de leur passage avant leur entrée secondaire.

Au début du mois, neuf bacs ont été construits avant d'être remplis de terre à potager. Les semences ont été choisies de sorte que des légumes de cultivars patrimoniaux et biologiques poussent tout au long de l'été.

Ce jardin collectif est accessible aux élèves durant les heures de classe et au voisinage le reste du temps. Des familles ont par ailleurs manifesté leur intérêt à entretenir le potager durant la pause scolaire estivale.

Les bénévoles et les élèves pourront manger le fruit de leur travail. Cynthia Laflamme

Précision

Des erreurs se sont glissées dans l'article « Une étape cruciale franchie » paru dans l'édition du 30 mai de La Voix de l'Est. La contribution de la Ville de Bromont au projet est de 2 750 000 $, et non de 250 000 $. 

Par ailleurs, les 27 habitations qui vont être construites si les 8,25 millions de dollars ne sont pas accumulés avant février 2018 le seraient seulement dans le secteur du Val-8, et non sur les monts Spruce et Bernard. 

Aussi, seulement les dons des particuliers seront doublés par Desjardins, pas ceux des entreprises. 

À préciser aussi que la subvention du ministère du Tourisme permettrait, et non permettra (puisque rien n'est certain encore), d'atteindre en partie l'objectif fixé de 3,5 millions de dollars venant du gouvernement du Québec. Nos excuses




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer