Compétition de pompiers: vintage, populaire et ludique !

La compétition amicale et vintage de pompiers à... (Julie Catudal, La Voix de l'Est)

Agrandir

La compétition amicale et vintage de pompiers à Waterloo a été fort courue, samedi.

Julie Catudal, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Cynthia Laflamme
La Voix de l'Est

(Waterloo) Waterloo recevait pour la première fois samedi la compétition annuelle des pompiers organisée par le Club Lions de Cowansville. Le succès a été tel que le service de sécurité incendie de Waterloo pourrait tenir une telle journée aux deux ou trois ans, suggère son directeur Patrick Gallagher.

Pascal Russell a reçu un casque pour avoir... (Julie Catudal, La Voix de l'Est) - image 1.0

Agrandir

Pascal Russell a reçu un casque pour avoir participé à l'amélioration du service incendies de Waterloo.

Julie Catudal, La Voix de l'Est

La compétition à saveur « vintage » a permis à une cinquantaine de membres des services de sécurité incendie d'Acton Vale, Shefford, Eastman, Roxton Pond, Valcourt, Lac-Brome, Waterloo et du groupe de recrues en formation dans Brome-Missisquoi­ de se mesurer les uns aux autres. Les épreuves ont été précédées d'un défilé de camions de pompiers d'époque - dont une pompe à vapeur de 1903, lourde de 8000 livres, tirée par deux chevaux - et d'aujourd'hui.

Dans une première épreuve, les membres de deux équipes devaient courir pour remplir une chaudière et l'attacher à une corde. Le seau était ensuite tiré par un pompier installé au haut d'un échafaud qui, lui, avait pour rôle de remplir un baril d'eau. De prime abord, l'exercice semblait facile. Le hic ? Les chaudières étaient percées à plusieurs endroits, rendant le tout ludique et particulièrement drôle pour les spectateurs.

L'équipe de Shefford a remporté la compétition amicale. C'est la vente de billets donnant accès à la cantine qui lui a surtout permis de se démarquer, indique Patrick Gallagher­, puisque les points récoltés lors des épreuves avaient mis les équipes pratiquement­ à égalité. 

Pour la septième édition de l'événement du Club Lions, les points étaient calculés de façon spéciale. Les équipes recevaient un point par véhicule participant au défilé, un par participant et un autre par billet de 5 $ vendu. 

Ces billets permettront aux services incendie de recevoir des avertisseurs de fumée offerts par le Club Lions, qu'ils remettront ensuite aux citoyens, selon les besoins, lors de leur tournée de prévention. Le nombre d'avertisseurs remis ne sera connu qu'en août. « Je peux vous dire que c'est une année record, confie M. Gallagher­. Ils n'ont jamais connu ça en sept ans. »

Des points étaient accordés aux trois premières positions­ de chaque épreuve. 

Le service incendie de Shefford­ est parti avec le trophée Joseph « Joe » Gallagher, créé pour l'occasion.

Au plus fort de la journée, environ 500 personnes se trouvaient sur le site. 

Hommage au maire

Lors de la cérémonie d'ouverture, le président d'honneur et maire de Waterloo, Pascal Russell, a reçu un hommage qui l'a touché directement au coeur. L'association des pompiers volontaires de Waterloo lui a remis un casque honorifique pour sa contribution au service incendie au fil des ans. Maire depuis 2005, il a également été pompier dans sa municipalité et à Saint-Hyacinthe, en plus d'être un ex-militaire.

Ce cadeau l'a particulièrement ému. Il faut dire que M. Russell a beaucoup fait pour l'amélioration du service depuis son premier mandat. « En 2005, les camions partaient sur des feux et ils revenaient sur une remorque, illustre-t-il en entrevue. Le budget était de 150 000 $ en 2005 pour le service et il est maintenant de 600 000 $ pour l'équipement, l'entraînement, l'entretien­, etc. »

Le service de premiers répondants a aussi vu le jour. « Et j'ai mis fin à la guerre de clochers pour créer une régie interne avec Warden­, Sainte-Anne-de-la-Rochelle, Stukely-Sud, Saint-Étienne-de-Bolton­, Saint-Joachim, ajoute le maire. Avec les nouveaux critères du schéma de couverture de risque, on travaille ensemble. »

La prévention a aussi été bonifiée et un projet de nouvelle caserne est en attente de financement à Québec­ et à Ottawa.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer