Mort de Jean Langevin: le coroner rend son rapport

Dans son rapport, le coroner soulève que l'expérience... (Photo archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Dans son rapport, le coroner soulève que l'expérience de kayakiste de l'ex-directeur général de Bromont, Jean Langevin était possiblement insuffisante pour affronter les rapides qui lui ont été fatals.

Photo archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jean-François Guillet
La Voix de l'Est

(Bromont) Bien que les organisateurs du Circuit bleu Charles-Bruneau semblent avoir pris les mesures nécessaires pour assurer la sécurité des kayakistes participants en septembre dernier, plusieurs points pourraient être améliorés pour éviter des accidents. C'est ce que recommande le coroner dans son rapport sur le décès de l'ancien directeur général de Bromont, Jean Langevin.

Rappelons que l'homme de 59 ans est décédé le 16 septembre à la suite d'un accident de kayak, alors qu'il participait au troisième Circuit bleu Charles-Bruneau pour les enfants atteints de cancer. Il est demeuré coincé sous l'eau plusieurs minutes après que son embarcation eut chaviré dans un secteur de la rivière des Prairies où le courant est très fort.

Tous les détails dans La Voix de l'Est samedi.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer