Un succès trouvé qui ne sera jamais perdu

Quelques élèves du groupe d'Yves Gamache entourent la... (Alain Dion, La Voix de l'Est)

Agrandir

Quelques élèves du groupe d'Yves Gamache entourent la nouvelle affiche faisant la promotion du meuble pour objets perdus de l'école (à gauche).

Alain Dion, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Pascal Faucher
La Voix de l'Est

(Saint-Césaire) Avec sondage, affiches, slogan, vidéo, focus groups et finalement une conférence de presse, les élèves de 5e année d'Yves Gamache, à l'école primaire Saint-Vincent, ont de nouveau trempé avec succès dans la sauce entrepreneuriale.

La quête d'objets perdus était laborieuse, jadis, à l'établissement de la rue Saint-Paul. En 2015-2016, les élèves de M. Gamache ont donc élaboré et conçu un meuble gris garni de tiroirs, chute et supports pour accueillir gants, chandails et vestes égarées. Hey ! C'est mon linge ! était né.

« Avant, il y avait une armoire où tout était pêle-mêle, raconte Shawn Côté, 11 ans. Des élèves ont eu l'idée de faire le meuble et l'ont fait fabriquer. Là, on continue le projet. »

Cette année, le but était de mieux faire connaître le service auprès des utilisateurs, jeunes et vieux, et encore une fois les écoliers­ se sont surpassés.

Étapes

Toutes les étapes d'un plan de communication digne des firmes professionnelles ont été respectées. Les 23 élèves ont écrit et distribué un questionnaire, trouvé un slogan, filmé une publicité, écrit une chanson ( !) et inventé un logo avec le soutien du designer Jean Gladu.

« Je ne leur ai que posé des questions, ce sont eux qui ont trouvé les réponses », dit l'artiste césairois connu pour avoir conçu le logo de la CSN. « Et ils ont tous participé. Ç'a été fantastique sur le plan du travail collectif. Une preuve qu'ensemble, on peut faire des choses qu'on ne peut pas faire tout seul. »

Les efforts du groupe #311 ont culminé par une conférence de presse présentée jeudi dans la nouvelle cafétéria de l'école, avec discours, témoignages, projection images et sons et retransmission en direct via internet.

Leur fibre techno ne s'arrête pas là puisqu'il est désormais possible aux parents de fouiller le meuble - maintenant très en demande - en consultant le site internet de Hey ! C'est mon linge !

Mentions

L'initiative d'Yves Gamache a été soulignée à la dernière finale locale du défi Osentreprendre, volet scolaire du Concours québécois en entrepreneuriat. Le succès des projets Smootaime, Magicartes et Au sommet de la lecture, aussi à Saint-Vincent, ont également été mentionnés.

L'enseignant songe déjà à pousser le concept plus loin l'an prochain. « On pourrait penser à exporter le projet dans d'autres commissions scolaires... Mais je ne sais pas encore ce qui va nous animer. »

Paroles d'élèves

« J'ai aimé ça parce qu'on a réglé un problème de l'école qui date depuis longtemps. » - Isaac Barré, 11 ans

« C'était motivant de savoir qu'on aidait les élèves à trouver leurs objets. » - Victoria Laviolette-Gomez, 10 ans

« On connaît le fonctionnement du meuble plus que tous les profs ! » - Rose Forgues, 10 ans

« C'était cool parce que j'ai pu publier des vidéos sur Facebook. J'ai fait du montage vidéo et de la caméra. » - Jacob Turcotte, 11 ans

« On continue à penser à des idées de mascotte. » - Amélie Desjardins, 10 ans, presque 11




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer