Rajeunir une « ville de vieux »

Les 15 membres du JAG, en compagnie du maire... (Catherine Trudeau)

Agrandir

Les 15 membres du JAG, en compagnie du maire de Granby Pascal Bonin, des principaux conseillers municipaux et des autres acteurs ayant pris part au projet du comité jeunesse.

Catherine Trudeau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Samuel Leblanc, stagiaire à la voix de l'Est.
Samuel Leblanc
La Voix de l'Est

(Granby) Connu dorénavant comme les Jeunes ambassadeurs de Granby (JAG), le comité jeunesse mis en place en 2016 par la Ville de Granby et Vie culturelle et communautaire de Granby (VCCG) se donne la mission de rendre la ville de Granby « branchée ». Au programme : événements originaux et implication des jeunes de la municipalité.

Le JAG, qui parle pour les 14 à 29 ans de la région de Granby, ne pourrait être mieux placé pour les représenter. Ils sont 15 membres à être répartis à travers l'ensemble des écoles secondaires de la ville, en plus d'avoir une présence au Cégep de Granby, au CRIF, au Carrefour Jeunesse-Emploi, ainsi qu'à la radio (M105). Ensemble, ils ont développé des idées novatrices pour amener les jeunes de la municipalité à participer aux activités culturelles offertes. Ils disposent d'ailleurs d'un budget participatif­ de 20 000 $ offert par la Ville.

« J'ai toujours dit : je veux une ville vivante, une ville où on verrait les jeunes. Mais tout ce qu'on faisait, on le faisait avec des yeux d'adultes. On prenait notre tête d'adulte et on se disait : "ça, ça va être cool pour les jeunes". L'esprit derrière le budget participatif, c'est de vous permettre de devenir les décideurs. Prenez votre place. Vous avez des idées différentes, certes, mais elles valent la peine d'être exprimées », a dit le maire Bonin à l'endroit des Jeunes ambassadeurs. 

Et des idées, ils en ont. La principale, c'est la collaboration avec le Palace de Granby qui a mené à la création des À-Côtés version 14.29. Ce sont trois spectacles qui s'adressent aux 14-29 ans, sous un chapiteau revampé et où les spectateurs seront debout. « Les À-Côtés, les jeunes ont tendance à penser que c'est des vieux qui sont là avec leurs chaises. Maintenant, il y a une version pour les jeunes », a dit Olivier Chagnon, du Palace de Granby. 

La programmation pour l'été : le band Blé le 7 juillet, l'humoriste Julien Lacroix le 21 juillet, et DJ Kleancut le 4 août. 

« Lors de notre première rencontre, M. Bonin nous a dit qu'il était tanné d'entendre que Granby était une ville de vieux, une ville plate », rappelle Salomé Labrecque, membre du JAG.

Implication des jeunes

Le JAG veut non seulement que les jeunes de Granby prennent part à la vie culturelle en tant que spectateurs, mais aussi en tant qu'acteurs. C'est pourquoi un concours est lancé aux aspirants musiciens pour gagner la chance de faire la première partie du spectacle de Blé.

Aussi, le JAG offre aux jeunes la possibilité de soumettre leur propre idée de projet qui dynamiserait leur milieu de vie. « En gros c'est 5000 $ qu'on a pris des 20 000 $ octroyés par la Ville pour redonner aux jeunes. Pour qu'ils puissent créer leur propre projet. C'est de les laisser s'exprimer, eux », explique Cédric Fortin, autre membre du JAG.

Tous les détails des concours et des spectacles se trouvent sur le site web du JAG, au www.jagranby.com.

Finis, les problèmes de communication

Par ailleurs, la JAG s'engage à communiquer efficacement avec les 14-29 ans, là où ils se trouvent. « Quand on énumérait les choses qu'on pensait être importantes à ajouter à la ville, il y a toujours quelqu'un qui donnait une idée, et un autre membre qui lui répondait qu'il y avait déjà quelque chose du genre qui existait. On n'était juste pas au courant. Il y avait un problème de communication entre les événements qui se passent à Granby et les jeunes. Nous, on va s'occuper de faire les liens », a affirmé Jasmin Éthier, membre du comité.

En plus du site web qui centralise les informations relatives à la jeune vie culturelle de la ville, le JAG invite les jeunes de Granby à aimer leur page Facebook (JAGranby) et de les ajouter sur Instagram (jag_granby) et sur Snapchat (jag_granby), plateformes sur lesquelles ils publieront tout ce qu'il y a à savoir sur les événements de la ville qui pourraient intéresser les jeunes. « On possède les moyens pour leur dire qu'est-ce qui est hot à faire en fin de semaine », vulgarise Katherine Paquette, membre du comité.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer