Centre aquatique: une subvention de 20,5 M $ confirmée

L'heure était aux réjouissances vendredi, alors que le... (Janick Marois, La Voix de l'Est)

Agrandir

L'heure était aux réjouissances vendredi, alors que le député de Shefford, Pierre Breton (à gauche), et la député de Laporte et présidente du caucus au gouvernement, Nicole Ménard, ont confirmé l'octroi de subventions totalisant près de 20,5 millions $. On les voit ici en compagnie du maire de Granby, Pascal Bonin.

Janick Marois, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est

(Granby) Granby aura un nouveau centre aquatique. Les gouvernements fédéral et provincial participeront au financement du projet avec l'octroi d'une subvention totalisant près de 20,5 millions $.

Le nouveau centre aquatique comprendra un bassin compétitif,... (fournie) - image 1.0

Agrandir

Le nouveau centre aquatique comprendra un bassin compétitif, un bassin récréatif ainsi qu'un bassin extérieur.

fournie

La nouvelle a été confirmée vendredi après-midi dans une salle du conseil municipal bondée. Plusieurs employés municipaux ont assisté à cette annonce, attendue depuis longtemps par l'administration­ municipale. 

Le maire, Pascal Bonin, a affirmé qu'il s'agit de « la plus grande subvention » jamais octroyée à la Ville de Granby. « C'est majeur. Aujourd'hui, on peut affirmer sans aucun doute que Granby est une capitale régionale extrêmement dynamique », a-t-il dit. 

La construction du nouveau centre aquatique est prévue sur une portion du parc Dubuc, près du centre sportif Léonard-Grondin­. Il comprendra un bassin compétitif, un bassin récréatif ainsi qu'un bassin extérieur. 

Les détails financiers de la participation de la Ville au projet, dont les coûts totaux sont d'environ 31,6 millions $ (avant taxes), seront détaillés lundi soir, lors d'une séance ordinaire du conseil. « Il va y avoir d'autres annonces, d'autres sourires », s'est contenté de dire Pascal Bonin, au terme de la conférence de presse. 

Le processus du règlement d'emprunt sera entamé dès lundi et l'appel d'offres pour la construction du centre aquatique bientôt lancé, a pour sa part précisé le directeur général de la Ville, Michel Pinault. Les travaux devraient débuter en septembre, après le tournoi de soccer Jean-Yves-Phaneuf, et s'étirer­ sur deux ans.

Alliés 

« Fébrile » et « ému », Pascal Bonin a affirmé que le conseil municipal « vient de prouver que quand on travaille en équipe, on arrive à des choses extraordinaires ». « Pour les 40, 50 prochaines années, cette bâtisse-là ne sera pas seulement une piscine, mais aussi la représentativité de l'effort collectif de notre communauté à travailler ensemble pour bâtir une ville d'avenir », a-t-il ajouté. 

Selon Pascal Bonin, le député de Shefford, Pierre Breton, et la ministre responsable de la Montérégie­, Lucie Charlebois, se sont révélés des alliés indéfectibles pour l'obtention de financement. 

« C'est un rêve qui devient réalité », a par ailleurs laissé tomber, lui aussi avec émotion, Pierre Breton. Celui-ci est bien au fait du projet : il a siégé à la table du conseil municipal à titre de conseiller avant d'être élu député. Il a participé aux premières discussions entourant ce projet de construction du centre aquatique, il y a environ trois ans. Il affirme donc avoir travaillé sur ce dossier avec « acharnement » depuis son élection comme député. 

« C'est l'aboutissement d'un projet d'une telle importance », a-t-il lancé avant de souligner que la piscine Miner est le « plateau sportif le plus utilisé à Granby ».

Pierre Breton a confirmé la participation du gouvernement fédéral avec une contribution de 10,2 millions $, dans le cadre du Nouveau Fonds Chantiers Canada-Québec­, avant d'être chaleureusement applaudi. 

La part du gouvernement du Québec, qui investit également 10,2 millions $, a été annoncée par la députée de Laporte et présidente du caucus du gouvernement, Nicole Ménard. « C'est un projet qui a été priorisé parmi plusieurs par notre gouvernement », a-t-elle souligné. 

Au travail

Le chef de la division aquatique à la Ville de Granby, Pascal Boivin, a affirmé que le financement étant maintenant confirmé, le travail pour la suite du projet commencera dès lundi. « On a déjà des rencontres­ planifiées », a-t-il dit.

Selon lui, l'octroi du financement est une bonne nouvelle, alors que « la piscine Miner décline tranquillement pas vite ». « Et ça va continuer », dit-il. C'est d'ailleurs la longue liste des déficiences de la piscine qui a incité l'administration actuelle à vouloir aller de l'avant avec de nouvelles installations. « On a maintenant deux ans et demi pour la maintenir (piscine Miner) jusqu'à ce que le centre aquatique soit ouvert », estime Pascal Boivin.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer