Actualités en bref

Des voleurs ont été croqués sur le vif... (tirée de Facebook)

Agrandir

Des voleurs ont été croqués sur le vif par des caméras de sécurité d'une entreprise alors qu'ils s'emparaient d'une remorque.

tirée de Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Voix de l'Est

Voleurs de remorque recherchés

Des voleurs ont été croqués sur le vif par des caméras de sécurité d'une entreprise alors qu'ils s'emparaient d'une remorque.

Samedi matin, aux alentours de quatre heures, deux individus se sont présentés chez Les constructions Provek, à Sainte-Cécile-de-Milton.

Ils ont ensuite attaché la remorque à camion de type pick-up, un Ford F-350 deux tons à roues doubles, avant de prendre la fuite, indique Ingrid Asselin, porte-parole de la Sûreté du Québec.

Au moment de commettre leur crime, les deux suspects étaient vêtus de cotons ouatés de couleur foncée ornés d'inscriptions de couleur pâle.

Quiconque aurait des informations pouvant permettre de retracer les voleurs est prié de communiquer avec la Sûreté du Québec, via sa centrale (1-800-659-4264), ou de se présenter au poste de Waterloo. La Voix de l'Est

Hélicoptère à basse altitude : Transports Canada enquête

Transports Canada a officiellement ouvert une enquête à la suite du vol d'un hélicoptère à basse altitude au-dessus de quartiers résidentiels de Granby, la semaine dernière.

Un enquêteur s'est déplacé à Granby, mardi, pour documenter le dossier. Le citoyen qui a porté plainte, Jonathan Tremblay, a été rencontré. On lui a notamment demandé de dessiner la trajectoire de l'hélicoptère dans le secteur où il l'a aperçu et de raconter ce dont il a été témoin.

D'autres citoyens qui ont vu l'hélicoptère voler à basse altitude auraient aussi été questionnés.

« Les informations recueillies serviront à déterminer s'il y a bien eu un manquement à la réglementation », a fait savoir Daniel Savoie, porte-parole chez Transports Canada.

En fait, les pilotes doivent respecter une distance de vol au-dessus des quartiers résidentiels. Si une infraction a été commise, la licence du pilote pourrait être suspendue, il pourrait écoper d'une pénalité monétaire ou même faire face à une poursuite. Karine Blanchard




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer