Incendie d'origine suspecte à Farnham

Le Bistro Crèmerie ImageJnR de Farnham a été... (Marc Robitaille)

Agrandir

Le Bistro Crèmerie ImageJnR de Farnham a été la proie d'un incendie d'origine suspecte, vendredi après-midi.

Marc Robitaille

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Samuel Leblanc, stagiaire à la voix de l'Est.
Samuel Leblanc
La Voix de l'Est

(Farnham) Un incendie s'est déclaré vendredi vers 14 h 15 au 341, rue Principale à Farnham. L'origine suspecte de l'incendie rappelle un feu qui s'était éteint tout seul, en décembre dernier, à quelques mètres seulement du bâtiment en question.

« Le feu a pris forme dans un bac de recyclage à l'arrière du bâtiment », explique Mario Nareau, directeur du Service de pompiers de la ville de Farnham.

C'est le balcon arrière du Bistro Crèmerie ImageJnR qui a d'abord pris feu. M. Nareau affirme que le bac de recyclage se trouvait sous le balcon.

Le scénario lui rappelle un événement similaire survenu il y a quelques mois. « En décembre, on a eu, juste à côté, un incendie similaire, en dessous d'un balcon. C'était exactement la même chose. » 

Heureusement, la dernière fois, le feu qui menaçait un immeuble à logements rattaché à un grand nombre d'autres bâtiments du centre-ville s'était éteint par lui-même durant la nuit.

La proximité et la similarité des deux cas portent le pompier à qualifier de « suspect » l'origine du feu ayant eu lieu vendredi. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle la Sureté du Québec (SQ) a été appelée pour enquêter.

Maitrisé en 45 minutes

Vingt-cinq pompiers se sont rapidement retrouvés sur les lieux de l'incendie, mais tous n'ont pas été nécessaires pour réussir à maîtriser les flammes, qui ont endommagé principalement le balcon et la façade extérieure arrière du Bistro Crèmerie. 

« L'eau et la fumée ont endommagé surtout la boîte électrique et le feu n'avait que commencé à entrer au sous-sol », explique M. Nareau, concernant les dommages à l'intérieur du commerce. 

Vers 15 h, les flammes étaient éteintes et les policiers de la Sûreté du Québec ont été appelés sur les lieux pour commencer l'enquête. 

Au moment de mettre sous presse, la SQ ne pouvait en divulguer plus ou confirmer un lien entre les deux incendies distants de quelques mètres seulement.

L'enquête se poursuivra au cours des prochains jours.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer