Magazine L'Itinéraire: faire son bout de chemin

Le camelot de L'Itinéraire Bertrand Derome et le... (Alain Dion, La Voix de l'Est)

Agrandir

Le camelot de L'Itinéraire Bertrand Derome et le maire de Granby, Pascal Bonin.

Alain Dion, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Ève Martel
La Voix de l'Est

(Granby) « Des remords, je ne veux plus jamais vivre ça. » Si Bertrand Derome est en paix avec son passé, il regarde maintenant l'avenir avec optimisme.

La Voix de l'Est l'a rencontré mardi devant l'entrée de l'épicerie Métro de la rue Principale, où il salue clients et employés en plus d'aider à rapporter les paniers à l'intérieur du commerce. « C'est beaucoup mieux ici que devant le bureau de poste ! », lance le camelot qui célébrera bientôt neuf ans de sobriété.

On le reconnaît facilement, lui qui arbore fièrement son surnom de « M. Sutton » au dos de sa veste aux couleurs du magazine qu'il vend maintenant depuis deux ans au centre-ville de Granby.

« Il est bon pour bâtir sa clientèle ! C'est lui qui a fait les démarches pour approcher des commerces, lance le coordonnateur du Groupe actions solutions pauvreté (GASP), Nicolas Luppens, qui a aidé M. Derome dans le processus. Il a développé beaucoup d'autonomie et fait preuve de beaucoup d'initiative. »

Le tabou de l'itinérance

En s'installant en région, en 2010, M. Derome est devenu le premier camelot de L'Itinéraire opérant à l'extérieur de la métropole. Il aurait été imité depuis à Saint-Jérôme, Laval, Longueuil, Saint-Hubert et Repentigny, souligne-t-il. Deux autres camelots ont, pendant un moment, vendu le magazine dans les rues de Granby. L'un d'eux a quitté la région, alors que l'autre a rapidement amélioré son sort.

M. Derome collectionne les articles écrits à son sujet, si bien qu'un mur entier de son appartement en est presque recouvert. Cet ex-toxicomane et sans-abri de Montréal n'aurait jamais pensé devenir un porte-étendard de la lutte à l'itinérance. « Je ne pensais pas qu'un jour, ça irait aussi loin que ça, reconnaît-il. Je fais tout ça avec mon coeur. Pour moi, c'est donnant-donnant. Vendre l'Itinéraire, ça me fait faire du social ! »

Le maire de Granby Pascal Bonin n'a pas tari d'éloges à l'endroit de l'ancien itinérant, qui « a la générosité de témoigner de sa vie ». « On connaît la toxicomanie, l'alcoolisme et l'itinérance, explique-t-il. Mais le plus gros problème, c'est le tabou qui entoure encore tout ça. Bertrand est capable d'aller dans la rue et d'être porteur d'un message. »

Un geste courageux quand on sait que beaucoup de stigmates subsistent face aux gens de la rue. « Derrière l'itinérant, il ne faut pas oublier qu'il y a un humain », rappelle l'élu.

Série et souper-bénéfice

Dès le 2 mai, la chaîne Moi & Cie diffusera une télésérie documentaire sur le quotidien de plusieurs personnes itinérantes. Face à la rue, animé par Jean-Marie Lapointe, a été tourné l'automne dernier et culminera le 23 mai avec la diffusion du dernier épisode, portant sur M. Derome. « L'émission, ça vient me rejoindre, commente le camelot, plus près de ses émotions que jamais. Ce sont des choses que j'ai vécues dans le passé. »

De plus, le 3 juin prochain, un souper-bénéfice aura lieu à la salle l'Escale au profit de Partage Notre-Dame en partenariat avec L'Itinéraire. Les billets sont disponibles au coût de 40 $ chez Partage Notre-Dame. On profitera de cette soirée pour lancer le projet de cartes-repas, qui pourront être commandées à même le magazine et offertes à des gens dans le besoin. Ceux-ci pourront échanger les cartes auprès de Partage Notre-Dame, une autre initiative mise sur pied par « M. Sutton ».

Même s'il s'est sorti du cycle de l'itinérance, Bertrand Derome vit encore « dans le moment présent, une étape à la fois ». Il se donne le droit de rêver à un avenir meilleur. Et quand on lui demande de quoi il rêve, c'est de pouvoir aider davantage ceux qui sont encore à la rue. 

« Des places comme Le Passant, à Granby, ça en prendrait plus. J'aimerais ça que ce soit plus grand », soupire-t-il.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer