Près de 1,2 million pour protéger l'or bleu en Haute-Yamaska

Le projet de PDE 2017-2021 planifie les interventions... (Catherine Trudeau)

Agrandir

Le projet de PDE 2017-2021 planifie les interventions des cinq prochaines années en fonction de la quantité et la qualité de l'eau qui coule dans la région.

Catherine Trudeau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Cynthia Laflamme
La Voix de l'Est

(Granby) Près de 1 230 000 $ seront investis par la MRC Haute-Yamaska pour mettre en oeuvre 60 mesures destinées à protéger et préserver l'or bleu de la région. Le conseil des maires a en effet adopté le 12 avril son projet de Plan directeur de l'eau (PDE).

Le PDE planifie les interventions des cinq prochaines années en fonction de la quantité et la qualité de l'eau qui coule dans la région. Son élaboration a pris en compte les changements climatiques et leurs effets probables sur l'environnement. 

« C'est une vision globale. Le PDE dresse l'état de la situation actuelle avec toutes les données répertoriées et propose un plan d'action pour avoir une amélioration de la situation, explique le préfet de la MRC, Pascal Bonin. L'eau potable, c'est un enjeu central pour les prochaines années, autant en quantité qu'en qualité, surtout avec les changements climatiques. Par exemple, la force des crues. Avant ça, la récurrence des fortes pluies était faible et maintenant, elle est presque systématique, ce qui engendre une accélération des eaux de surface et de toutes les particules, comme les sédiments, vers les rivières. On réfléchit sur la façon qu'on peut, en étant conscient de ce phénomène-là, interagir pour diminuer cet impact sur notre bassin versant et ultimement dans notre verre d'eau. »

Le plan d'action se concentre beaucoup autour du bassin versant du lac Boivin, ajoute-

t-il. La MRC souhaite poursuivre ses actions concernant le traitement des eaux usées et de l'eau potable, la conformité des installations septiques, la protection des milieux naturels, le contrôle de la pollution diffuse, la gestion durable des eaux pluviales, le contrôle de l'érosion et la protection des bandes riveraines. Le premier­ PDE a pris fin en 2015.

Les citoyens pourront émettre leurs commentaires et suggestions sur le PDE 2017-2021 lors de la soirée de consultation publique organisée le 31 mai, à 19 h, à la salle d'exposition du Centre d'interprétation de la nature du lac Boivin. Les mémoires sont aussi acceptés jusqu'au 2 juin. Le projet de PDE est disponible pour consultation en ligne et dans les municipalités de la MRC.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer