Quinlan : « Il fallait arriver à ça »

La mairesse de Bromont, Pauline Quinlan, est d'avis... (archives La Voix de l'Est)

Agrandir

La mairesse de Bromont, Pauline Quinlan, est d'avis que la légalisation de la marijuana contribuera à éradiquer le marché noir.

archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

En tant que mairesse de Bromont­, Pauline Quinlan offre un son de cloche différent, elle qui se dit en accord avec l'esprit du projet de loi fédéral. « Je pense que la question de la légalisation, il fallait arriver à ça, probablement. (...) On est très au fait que beaucoup de gens en consomment. Et c'est illégal actuellement », indique-t-elle d'entrée de jeu.

« (...) Ma préoccupation, c'est qu'on puisse faire beaucoup d'éducation à travers tout ça. Je pense qu'on doit protéger les jeunes. Ils sont très vulnérables. »

Mme Quinlan est d'avis que la légalisation contribuera à éradiquer le marché noir. « Le crime organisé doit être très triste. À travers les premiers mois, il va peut-être y avoir des gens qui, de façon enthousiaste, vont croire que tout est permis. Mais ce n'est pas le cas », précise-t-elle. 

La mairesse de Bromont estime toutefois que l'échéancier fixé par le gouvernement Trudeau est plutôt serré, alors que plusieurs questions demeurent en suspens. « Il faut qu'on prenne le temps d'en débattre. Je pense que ça va se faire au niveau du parlement d'Ottawa. On doit mesurer l'impact sur la sécurité locale des abus qui pourraient résulter de l'adoption de cette loi », affirme Mme Quinlan.

« Il va falloir que les gens se fassent entendre pour qu'on puisse offrir un cadre qui soit le plus favorable possible à la population­ canadienne. »

Le député de Granby, François Bonnardel, espère lui aussi une étroite collaboration entre les différents paliers gouvernementaux. « La ministre (déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie) Lucie Charlebois l'a bien dit. Ça doit venir avec une augmentation des transferts pour gérer la légalisation­ », approuve le caquiste. Jonathan Gagnon

Une bonne idée trop vite mise en oeuvre

Légaliser la marijuana permettra aux policiers de se concentrer sur d'autres crimes à combattre, croit Josef Hüsler. Le maire de Farnham estime cependant que le gouvernement fédéral procède trop rapidement et que des analyses plus en profondeur sont nécessaires pour bien préparer la population aux conséquences de la production et de la vente libre de cette drogue.

« Le premier ministre Trudeau a lancé cette idée et il veut tenir sa promesse. Cependant, il va trop vite. Il y a beaucoup de choses qui doivent être étudiées pour que ça se passe bien. C'est un sujet très complexe. Il prend tout ça trop à la légère », estime M. Hüsler.

Parmi les réflexions à faire, M. Hüsler aimerait que les autorités fédérales continuent d'observer les États du Colorado et de l'Oregon où la possession et la production de la marijuana sont autorisées. « On entend dire qu'il y a des hausses des accidents de la route liés à des conducteurs qui sont intoxiqués. Il faut être prêts à ça. Est-ce que nos policiers sont capables de faire des tests sur les conducteurs ? Est-ce que nos lois vont être aussi sévères que pour les personnes qui conduisent en état d'ébriété ? On doit parler de tout ça avant de dire oui à la marijuana ici. »

Les effets sur la santé des gens doivent aussi être pris en compte, souligne M. Hüsler. « Il y a des gens qui en consomment depuis 20, 25, 30 ans. Ils sont dépendants de cette drogue. Comment est-ce que ça affecte leur santé ? Il y a des coûts à tout ça. »

C'est sans compter l'impact qu'aura la légalisation de la marijuana sur les jeunes, indique le maire. « On n'aimerait pas que nos jeunes tombent là-dedans. Mais ça va être disponible. Qu'est-ce qu'on va faire pour bien les sensibiliser des risques et des dangers ? Est-ce que les commissions scolaires et les écoles vont leur en parler pour qu'ils soient bien informés­ ? On ne le sait pas. »




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer