Faits divers en bref

Les agents porteront une attention particulière aux comportements... (archives Le Droit)

Agrandir

Les agents porteront une attention particulière aux comportements téméraires, c'est-à-dire les excès de vitesse, le non-port de la ceinture de sécurité, l'utilisation du cellulaire au volant et la conduite avec les capacités affaiblies par la drogue ou l'alcool.

archives Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Karine Blanchard
La Voix de l'Est

Les comportements téméraires seront surveillés de près par les policiers de la Sûreté du Québec à l'occasion du long congé de Pâques.

À compter de vendredi, les policiers seront encore plus présents sur le réseau routier, notamment dans la région, alors que les déplacements automobiles seront nombreux. 

Les agents porteront une attention particulière aux comportements téméraires, c'est-à-dire les excès de vitesse, le non-port de la ceinture de sécurité, l'utilisation du cellulaire au volant et la conduite avec les capacités affaiblies par la drogue ou l'alcool. « Ce sont des comportements téméraires qui sont souvent des facteurs identifiés comme cause d'accident », explique la sergente Aurélie Guindon, porte-parole de la SQ en Estrie. 

De nombreuses opérations planifiées et spontanées auront lieu pendant le long congé. Les conducteurs sont invités à la prudence en adoptant des comportements sécuritaires, comme respecter la signalisation routière, conduire avec courtoise et respecter les lois en vigueur. 

Pendant le long congé de Pâques en 2016, une centaine de collisions étaient survenues dans la région de l'Estrie et du Centre-du-Québec. Trente-quatre personnes avaient été blessées. À l'ensemble de la province, 176 collisions avec blessés et un accident mortel avaient été rapportés.

Des propriétaires d'entreprises, des commerçants et des employés... (fournie) - image 2.0

Agrandir

Des propriétaires d'entreprises, des commerçants et des employés d'organismes communautaires de la MRC d'Acton ont récemment été rencontrés par un agent pour discuter des moyens d'éviter d'être victime d'une fraude.

fournie

La prévention au menu à Acton Vale

Les policiers de la Sûreté du Québec du poste d'Acton Vale misent sur la prévention pour prévenir les fraudes.

Des propriétaires d'entreprises, des commerçants et des employés d'organismes communautaires de la MRC d'Acton ont récemment été rencontrés par un agent pour discuter des moyens d'éviter d'être victime d'une fraude. La pression, la rapidité d'effectuer une transaction, l'urgence et la notion de confidentialité sont des dénominateurs communs de tous les types de fraude.

Lors de ces rencontres, il a entre autres été question de la fraude des grands-parents, du vol d'identité, des fraudes sur internet et des billets de banque contrefaits. Un livret expliquant les différentes formes de fraude et les façons de les détecter a également été remis aux participants.

Il cultive du pot dans son logement

Un sexagénaire qui s'adonnait à la production de cannabis dans son appartement a été arrêté par les policiers lors d'une opération antidrogue réalisée jeudi à Cowansville.

Les agents de la Sûreté du Québec sont débarqués dans le logement de la rue Jacquemet, un endroit qu'ils soupçonnaient d'accueillir une culture de cannabis après avoir reçu des informations transmises par le public.

Deux pièces de l'appartement étaient destinées à la production de plants de pot, indique la sergente Aurélie Guindon, porte-parole du corps policier en Estrie. 

Les agents ont saisi une centaine de plants de cannabis, quelques livres de pot en vrac et une trentaine de cartons de cigarettes de contrebande. 

Un homme de 68 ans a été arrêté sur place. Après son interrogatoire, il a été remis en liberté. Des accusations de production et de possession de cannabis dans le but d'en faire le trafic seront déposées ultérieurement contre lui. Il s'expose également à des accusations en vertu de la Loi concernant l'impôt sur le tabac pour les cigarettes de contrebande qui ont été découvertes chez lui. 

Les policiers rappellent aux citoyens qu'ils peuvent dénoncer en tout temps des activités illégales de façon confidentielle à la Centrale de l'information criminelle au 1-800-659-4264 ou à Échec au crime au 1-800-711-1800.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer