Fêter pour éviter les deuils

Le groupe Vintage Soul (ou Au carré) fait... (Julie Catudal)

Agrandir

Le groupe Vintage Soul (ou Au carré) fait partie de la programmation du spectacle-bénéfice T'es important pour nous au profit du Centre de prévention du suicide de la Haute-Yamaska et du Centre Providence.

Julie Catudal

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Cynthia Laflamme
La Voix de l'Est

(Waterloo) Même si le deuil est encore vif pour la famille Vary, qui a perdu un fils et un frère, elle n'a pas hésité à organiser une grande soirée musicale au profit de la prévention du suicide. Son titre ? T'es important pour nous.

Pour l'occasion, plusieurs groupes ont été dépoussiérés, comme les Ré-Flex, qui ont été les Beatles de la région, selon René Beauregard, et Still Good dans lequel le maire de Saint-Joachim a joué pendant une vingtaine d'années. Ils offriront un spectacle pour tous le 3 juin à 19 h à l'aréna Jacques-Chagnon, de Waterloo, au coût de 20 $.

Sous des airs festifs, l'initiative fait suite au décès trop rapide de Benoît Vary, 48 ans.

« Benoît était un bon vivant, un excellent musicien, un excellent technicien, confie en entrevue son frère Martial. Et en janvier 2017, il s'est enlevé la vie. C'est un bouleversement d'émotions. Il faut être hop la vie, party time, mais en même temps, c'est un déchirement parce que ça fait mal encore. » 

C'est en voyant tous les amis musiciens venus dire un dernier adieu à Benoît que sa famille a conçu son projet.

« On a fait beaucoup de musique ensemble, on est tous proches, mentionne Martial Vary. Aussitôt que mon père les a appelés pour le spectacle, tout le monde a dit oui. On réapprend les chansons. Ça me touche vraiment que tous ces gens-là fassent ça pour la cause. »

Son père, Paul, remontera sur scène pour la première fois depuis la réunification des Ré-Flex pour le 125e anniversaire de Saint-Joachim-de-Shefford, en 2009. « J'ai perdu un fils, qui était très bon musicien. Je ne le retrouverai pas. En revanche, je retrouve une vingtaine de musiciens aujourd'hui, et ça, ça me fait chaud au coeur », at-il lancé avec émotion sous les applaudissements, mercredi, lors de l'annonce du concert.

Le spectacle T'es important pour nous vise à parler de prévention du suicide, mais aussi à « donner des moyens et des sous au Centre de prévention suicide Haute-Yamaska (CPSHY) pour qu'il y ait plus de sentinelles, plus d'aide », ajoute Martial Vary, bassiste comme son défunt frère.

Outre Ré-Flex et Still Good, les groupes invités sont Expérience Pop, Vintage Soul (ou Au carré) et les Soldats de plomb. Marco Vary, Normand Laberge et Daniel Vincent ouvriront la soirée avec leurs compositions acoustiques.

L'argent amassé sera entièrement remis à la cause, ont annoncé les Vary. Un quart ira à l'hôpital de jour en psychiatrie (le Centre Providence, à Granby) et 75 % seront versés au CPSHY.

« Les profits vont être utilisés pour former des sentinelles », a souligné Yves Bélanger, directeur général du CPSHY. Le centre compte 10 intervenants pour Haute-Yamaska et Brome-Missisquoi. Les sentinelles leur viennent en soutien en étant leurs yeux et leurs oreilles dans leur milieu. Jusqu'à présent, 350 sentinelles ont été formées.­




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer