Opération Muraille : André Madore reste détenu

André Madore... (Tirée de Facebook)

Agrandir

André Madore

Tirée de Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Cynthia Laflamme
La Voix de l'Est

André Madore et trois co­accusés resteront derrière les barreaux. Leur demande de révision de leur ordonnance de détention durant les procédures judiciaires à la suite de l'opération­ Muraille a été rejetée.

La juge Hélène Fabi avait déterminé, au terme de 15 jours d'enquête sur remise en liberté, que la présumée tête dirigeante d'une organisation criminelle, le Roxtonnais André Madore, et huit coaccusés seraient détenus jusqu'à leur procès.

André Madore, Sylvain Antonacci­, Michael Coenen et Francis Lajoie ont demandé la révision de la décision. Une telle demande se situe entre un appel et une audience de novo, souligne le juge de la cour supérieure Yves Tardif, qui s'est penché sur la question.

Après avoir analysé les éléments reprochés par les accusés, le juge réviseur a rejeté leur requête puisqu'ils n'ont pas su prouver que la juge Fabi avait fait une erreur de droit ou de faits déterminante et ils n'ont pas pu apporter de faits nouveaux et convaincants pour justifier leur remise en liberté sous caution.

Dans le cas de Madore, « son avocat affirme qu'il y a un fait nouveau en ce que son client étant détenu depuis presque neuf mois, on peut présumer que l'organisation criminelle dont il avait fait partie n'existe plus », écrit le juge Tardif dans sa décision du 21 mars. « Cette affirmation de son avocat, nullement étayée par une quelconque preuve, ne fait pas le poids et ne constitue pas une preuve nouvelle », ajoute-t-il.

Les policiers soupçonnent qu'André Madore ait contrôlé le trafic de drogue à Granby et soit lié au crime organisé. Le Roxtonnais fait face à des accusations de gangstérisme, de trafic de stupéfiants et de production de cannabis.

L'opération Muraille, initié en août 2013, visait le démantèlement d'une organisation criminelle qui contrôlait les territoires de Bromont, Cowansville, Farnham, Granby, Waterloo et leurs régions environnantes, au niveau de l'approvisionnement, de la distribution et du trafic de différentes­ drogues.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer