SQ Brome-Missisquoi: un meilleur bilan routier

Le nombre de collisions a diminué, l'an dernier,... (archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Le nombre de collisions a diminué, l'an dernier, sur le territoire couvert par la SQ de Brome-Missisquoi.

archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Karine Blanchard
La Voix de l'Est

(Dunham) Le bilan routier s'est amélioré sur le territoire desservi par la Sûreté du Québec dans Brome-Missisquoi au cours de la dernière année. Une hausse des crimes contre la personne et une diminution des ceux contre la propriété ont également été enregistrées.

Ce sont là les faits saillants du rapport annuel de la SQ - qui s'échelonne du 1er avril 2015 au 31 mars 2016,- dont La Voix de l'Est a obtenu copie.

On y apprend que 393 crimes contre la personne ont été commis au cours de la dernière année. C'est 24 de plus que la moyenne des quatre années précédentes (l'unité de comparaison utilisée par les policiers).

Les voies de fait sont en hausse (229 contre 196), mais les agressions sexuelles ont diminué (19 contre 28).

Par ailleurs, aucune infraction criminelle entraînant la mort n'est survenue sur le territoire de Brome-Missisquoi au cours de la dernière année. Les crimes contre la propriété ont connu une baisse (896 contre une moyenne de 1040). Incendies criminels, introductions par effraction, vols simples, recel et méfaits ont tous diminué. Par contre, le nombre de fraudes a bondi de 75 à 97. 

En milieu scolaire, les policiers ont mené une cinquantaine d'enquêtes notamment en matière de stupéfiants, de crimes contre la personne et de crimes contre la propriété. 

Moins de collisions

D'autre part, le bilan routier affiche une nette amélioration. Le nombre de collisions sur le territoire de la SQ de Brome-Missisquoi est passé d'une moyenne de 1074 à 922. On dénombre 696 accidents avec dommages matériels, soit 157 de moins que la moyenne annuelle des quatre années précédentes.

Cinq collisions mortelles (+2) se sont produites, et autant ont entraîné des blessures graves (+4).

Les agents de la SQ ont arrêté moins d'automobilistes conduisant avec les capacités affaiblies par l'alcool ou la drogue. Quatre-vingt-douze arrestations ont lieu, comparativement à une moyenne de 109. 

Ils ont distribué 5652 contraventions (pour des règlements municipaux et provinciaux), soit 90 de moins que la moyenne des dernières années. 

Aucun représentant de la SQ n'était disponible, mardi, pour commenter le rapport.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer