Encan-bénéfice au profit de la salle AG Pelletier

La salle Alec et Gérard Pelletier... (Alain Dion, archives La Voix de l'Est)

Agrandir

La salle Alec et Gérard Pelletier

Alain Dion, archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Ève Lambert
Marie-Ève Lambert
La Voix de l'Est

(Sutton) Deux laissez-passer pour le musée MOMA à New York. Deux billets pour le match du 25 mars 2017 opposant le Canadien de Montréal aux Sénateurs d'Ottawa. Deux heures de consultation d'aménagement paysager. Deux nuitées et deux petits déjeuners au chic hôtel Château Champlain à Montréal. Un séjour d'une semaine dans un chalet de rêve à Baie Trinité, Terre-Neuve. Ce ne sont là que quelques-uns des lots sur lesquels on pourra miser, ce samedi, lors du tout premier encan-bénéfice au profit de la salle Alec & Gérard Pelletier de Sutton. Des lots fort variés, dont la valeur varie entre trente et plusieurs centaines de dollars, et dont la nature - et l'ampleur du don ! - est parfois très surprenante.

« Nous-mêmes, on est agréablement surpris », admet d'entrée de jeu Claire Brassard, de l'organisme Au coeur du village, qui gère la salle de la rue Maple.

Elle et les autres membres du CA de l'OSBL ont sollicité leur réseau de contacts afin de dénicher des services et des produits à faire tirer. La réponse a été bonne, et une quarantaine de dons ont été amassés pour les deux encans, un crié et un autre silencieux, de samedi.

À cela s'ajoutera la vente de billets pour le tirage d'un moitié-moitié, mentionne Mme Brassard.

L'objectif de l'organisme serait d'amasser 10 000 $, dit-elle. « On a des rénovations à faire dans la salle. Elle a besoin d'être rafraîchie un peu. On aimerait également acquérir de l'équipement sonore supplémentaire et réaménager le petit bar en plus d'y ajouter un frigo », explique-t-elle.

Un autre événement-bénéfice devrait se tenir à l'automne, laisse-t-elle entendre, à savoir la reprise de Les mémoires d'un flic, la pièce montée bénévolement par les membres d'Au coeur du village, il y a un an et demi. « On avait récolté 12 000 $ avec cette activité ! », rappelle Mme Brassard.

Le reste du financement de la salle Alec & Gérard Pelletier, dont le budget est d'environ 120 000 $ par année, estime Claire Brassard, provient de la Ville de Sutton ainsi que de donateurs privés.

Envie d'y aller ?

Quand : samedi 18 mars, lors d'un 4 à 7

Où : à la salle Alec & Gérard Pelletier de Sutton

Infos : www.salleagpelletier.com




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer