Une subvention de 500 000 $ pour le centre des loisirs de Rougemont

Le député de Shefford, Pierre Breton, a annoncé... (Christophe Boisseau-Dion, La Voix de l'Est)

Agrandir

Le député de Shefford, Pierre Breton, a annoncé la contribution financière de 500 000 $ du gouvernement fédéral au projet de construction d'un nouveau centre des loisirs à Rougemont. Il est photographié en compagnie du maire de la municipalité, Alain Brière.

Christophe Boisseau-Dion, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Karine Blanchard
La Voix de l'Est

(Granby) C'est officiel. La municipalité de Rougemont a reçu une subvention de 500 000 $ du gouvernement fédéral pour réaliser son projet de construction d'un nouveau centre des loisirs. La construction pourra aller de l'avant au terme de la tenue d'un registre, la semaine prochaine, afin d'emprunter la somme manquante pour réaliser le projet.

« C'est une annonce qui aura des retombées positives pour Rougemont, ses citoyens et même dans la région », a mentionné le député de Shefford, Pierre Breton­, vendredi matin, lors d'une conférence de presse confirmant la contribution financière du fédéral.

L'argent de cette subvention provient du Programme d'infrastructures Canada pour le 150e anniversaire de la Confédération­ (PIC150).

Le projet s'inscrit dans un programme de revitalisation des bâtiments municipaux, a-t-il ajouté. Depuis 2011, plusieurs bâtisses ont été rénovées ou construites, comme la caserne des pompiers, les bureaux municipaux et la bibliothèque. « Un total de 900 000 $ a été investi et payé sans augmentation de taxes et sans contracter d'emprunt », a précisé le maire.

L'actuel bâtiment des loisirs, construit en 1986, ne répond plus aux normes. « À la suite de l'inspection du bâtiment et d'une estimation des coûts, l'investissement pour le rénover était quasi équivalent à une construction neuve », a précisé le maire de Rougemont, Alain Brière. 

L'esquisse de la future bâtisse, une création de l'architecte Stephan­ Barcelo, prévoit notamment une salle pouvant accueillir 275 personnes, des salles de cours, quatre salles de bains, des vestiaires et une cuisine. « Le nouveau centre permettra de bonifier l'offre, de le rendre accessible au camp de jour, aux patineurs, énumère le maire. Il est plus que temps que ça se fasse. »

La construction de la nouvelle bâtisse d'une superficie de 7250 pieds carrés coûtera 1,38 million de dollars. La municipalité avait déjà prévu une dépense de 400 000 $ dans son Plan triennal d'immobilisations 2017-2018-2019. Elle doit toutefois procéder par règlement d'emprunt pour les quelque 500 000 $ manquants. « C'est très peu », estime le maire. 

La tenue du registre aura lieu le 14 mars. S'il obtient 231 signatures, la municipalité devra décider si elle recule ou si elle va de l'avant avec un processus référendaire. Dans le cas contraire, le projet sera mis en branle.

La démolition de la bâtisse actuelle de la rue Grande-Caroline­ débuterait en mai. Le projet devra être complété d'ici le 31 décembre 2017, une exigence pour l'obtention de la subvention gouvernementale.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer