Steven Neil veut reprendre du service à Brigham

L'ancien maire de Brigham, Steven Neil (ici photographié... (archives La Voix de l'Est)

Agrandir

L'ancien maire de Brigham, Steven Neil (ici photographié en 2012), sera en lice en novembre pour reprendre son poste. Il a été maire de 1999 à 2013.

archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Laliberté
La Voix de l'Est

(Brigham) Steven Neil veut reprendre du service à la mairie de Brigham. L'ancien maire sera sur les rangs aux élections de novembre pour tenter de récupérer son poste.

Son retour sur la scène politique s'explique par son désir de voir la municipalité « vivre selon ses moyens ». « Pendant deux ans et demi, je ne me suis pas mêlé des affaires du conseil. Je voulais leur laisser le temps de s'organiser. Mais là, il y a des choses qui ne fonctionnent pas. »

M. Neil estime que le conseil a erré en embauchant deux nouvelles employées ces derniers mois, une à l'administration, l'autre au service des permis. « Quand une municipalité est en croissance, c'est normal. Mais on n'a presque pas de maisons qui se construisent », a-t-il indiqué en entrevue mardi.

Le projet de centre de la petite enfance dans le village fait également tiquer M. Neil. Il s'oppose à ce que la municipalité emprunte pour construire un CPE. L'ex-maire est pour la venue d'un tel service. Il a d'ailleurs lancé les démarches alors qu'il était encore en poste. La municipalité doit faciliter la réalisation du projet, dit-il, pas en être le maître d'oeuvre.

« La municipalité devait donner le terrain et amener les égouts et l'aqueduc. Là, elle va le construire et le louer à des gens qui vont administrer le CPE. Est-ce que ça va marcher­ ? », se demande-t-il.

Ses efforts pour obtenir le plan d'affaires du futur CPE se sont avérés vains, dit-il. « Je pose des questions et on ne me répond pas. Je demande des documents et on ne me les donne pas. Ils cachent toutes les informations aux citoyens. Comment peuvent-ils se faire une idée du projet ? »

Le conseil n'a pas encore décidé si le projet se concrétisera, souligne le maire suppléant Réjean Racine. Les élus attendent de connaître le prix des soumissions pour construire le bâtiment avant de statuer sur sa réalisation, a-t-il indiqué en assemblée mardi soir. Les soumissions seront ouvertes le 14 mars, a-t-il dit.

La municipalité a déjà une entente avec l'administration du CPE le Papillon bleu de Cowansville quant à la location de la bâtisse. Le loyer devrait permettre à la Ville de couvrir une bonne partie des frais qu'elle engagerait annuellement, soit entre 30 000 $ et 40 000 $, a dit M. Racine.

Un avis de motion a été déposé annonçant l'intention du conseil d'adopter lors d'une prochaine séance un règlement d'emprunt.

Les coûts de construction sont estimés entre 1,5 et 2 millions de dollars, a indiqué M. Racine. « Le processus est enclenché. Mais les gens vont avoir l'occasion de se prononcer lors d'une consultation publique. »

65 places

Le futur CPE, qui comptera 65 places, serait construit sur un terrain à côté de l'hôtel de ville. Le conseil pense pouvoir recouvrer son investissement en 20 ans. Notons que la municipalité détiendrait un bail valide pour 25 ans avec le CPE. Le contrat serait endossé par le ministère de la Famille.

Une nouvelle disposition gouvernementale fait en sorte que les CPE n'investissent plus dans de nouvelles constructions. En lieu et place, Québec­ demande aux municipalités­ de s'en occuper. « C'est la nouvelle tactique du gouvernement. Ils disent aux municipalités de s'endetter à sa place. Mais il y a des avantages. Avoir un CPE, c'est une bonne chose pour les jeunes familles », a fait remarquer M. Racine.

Dans son plan stratégique, note le maire suppléant, la municipalité compte atteindre une population de 2700 citoyens d'ici les 25 prochaines années. Plus de 200 maisons seront construites durant cette période.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer