La Laiterie Chagnon vendue

Malgré cette transaction importante dans l'univers de l'industrie... (Archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Malgré cette transaction importante dans l'univers de l'industrie laitière au Québec, le nom de la Laiterie Chagnon, une entreprise phare de Waterloo, demeurera en raison de sa notoriété.

Archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Waterloo) La Laiterie Chagnon, une entreprise phare de Waterloo, a été vendue à la ferme Impériale de Noyan. Les rumeurs de transaction étaient de plus en plus persistantes depuis quelques semaines, voilà que ce serait chose faite.

La ferme Imperiale de Noyan, appartenant à la famille Kaiser, a également fusionné avec CULT Yogourt. La production sera transférée à Waterloo d'ici quelques semaines, a affirmé l'un des nouveaux propriétaires de la Laiterie Chagnon, Christian Kaiser, sur les ondes de Boom FM Montérégie vendredi. «Des constructions seront faites dès la semaine prochaine. Des changements seront faits dans les installations intérieures», a-t-il indiqué.

Aucun communiqué n'a été envoyé aux médias pour officialiser la nouvelle. Lorsque La Voix de l'Est a tenté d'obtenir une confirmation auprès de la famille Kaiser, elle s'est fait répondre simplement que « tout sera répondu lundi». Au moment d'écrire ces lignes, il a été impossible de s'entretenir avec la famille Chagnon. 

Malgré cette transaction importante dans l'univers de l'industrie laitière au Québec, le nom de la Laiterie Chagnon demeurera en raison de sa notoriété. «C'est connu auprès du public et des clients», a précisé Christian Kaiser, toujours à Boom FM. 

«Ils exportent des produits et ont une distribution bien organisée, en plus d'avoir une bonne équipe. C'est ce qu'on recherchait et on avait envie d'aller encore plus loin», a-t-il ajouté.

Le coût de la transaction n'a pas été dévoilé et aucun emploi ne serait affecté par ce changement. 

L'intérêt de la ferme Impériale de Noyan d'acheter la Laiterie Chagnon, l'une des dernières laiteries indépendantes de propriété québécoise, n'est pas surprenant, car les deux entreprises entretiennent déjà une relation d'affaires. Le Vita Lait de Lait Kaiser est embouteillé par la Laiterie Chagnon, avant d'être distribué par la famille Kaiser, a-t-il été souligné dans un récent reportage­ de La Presse+.

«Ce sont des personnes qui sont très innovateurs, qui voient vers le futur, qui ont de l'expérience dans la recherche et l'innovation pour faire de nouveaux produits laitiers, a lancé Christian Kaiser pour justifier la raison de la transaction. Ils sont un petit peu comme nous autres, ils sont à la recherche de nouveaux créneaux pour faire augmenter les ventes.»

La Laiterie Chagnon a été fondée en 1954 par Jacques Chagnon. Ses fils Denis et Luc Chagnon en sont aujourd'hui les propriétaires. L'histoire de l'entreprise, bien enracinée et engagée dans la région, a été ponctuée par une série d'investissements et d'innovations au fil des décennies afin de demeurer compétitive. Parmi ces initiatives : le développement d'un nouveau beurre de culture et l'installation de capteurs solaires paraboliques sur le toit de l'entreprise pour chauffer l'eau nécessaire aux opérations d'assainissement, de nettoyage et de pasteurisation.

- avec la collaboration de Marie-France Létourneau




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer