Un petit nouveau au Zoo de Granby

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Ève Martel
La Voix de l'Est

(Granby) Toute une surprise, lundi matin, quand les gardiens du Zoo de Granby ont entamé leur journée de travail. Ils ont en effet constaté que Polita, une femelle hippopotame de 20 ans, avait donné naissance à son sixième rejeton. Maman et bébé se portent bien, a fait savoir le Zoo.

Le bébé est le 17e hippopotame à voir le jour au Zoo de Granby depuis 1973. «On ne savait pas exactement quand ça allait arriver, mais Polita nous avait donné quelques signes indicateurs au cours des derniers jours. Elle avait commencé à avoir du lait, elle mangeait un peu moins et elle se comportait différemment», explique Marion Desmarchelier, vétérinaire au Zoo, dans une vidéo diffusée sur le site Web de l'institution.

Au cours des prochains jours, l'équipe de soins vétérinaires du Zoo procédera à un examen pour identifier le sexe de l'animal, à qui on pourra ensuite donner un nom. «Nous, dans les premiers jours, on n'intervient pas. On laisse le lien entre bébé et femelle se créer, ajoute Mme Desmarchelier. Les gardiens vont porter attention à savoir si le bébé s'alimente bien et s'il passe des selles normalement. S'il est assez indépendant au bout de quelques jours, on va pouvoir séparer le bébé quelques minutes de sa maman pour déterminer son sexe et s'assurer que tout va bien.»

Le père du petit est un hippopotame de 25 ans appelé Kiboko.

Considéré comme une espèce vulnérable, l'hippopotame commun vient au monde après une gestation de huit mois. À la naissance, le petit pèse habituellement entre 30 et 50 kilos (66-100lbs); son poids pourra quintupler au cours de la première année pour atteindre deux tonnes. 

«Contrairement à l'humain, le bébé hippopotame naît les pattes arrière en premier. Le petit sait nager dès sa naissance, ce qui lui permet d'aller respirer à l'extérieur de l'eau. Fait intéressant, le petit peut même téter sous l'eau!» nous apprend le Zoo dans un communiqué.

Bébé hippopotame est né juste à temps pour la relâche. Bien qu'ils puissent se reposer dans la zone intérieure de leur habitat, le petit et sa maman ont accès au bassin visible par les visiteurs, qui peuvent se rendre au Zoo tous les jours jusqu'au 12 mars.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer