Météo clémente: pas d'inondation en vue

Lundi, Environnement Canada a diffusé un bulletin météorologique... (archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Lundi, Environnement Canada a diffusé un bulletin météorologique spécial valable pour les secteurs de Brome-Missisquoi et de Granby-Waterloo, entre autres, annonçant la poursuite du redoux jusqu'en milieu de semaine, le tout accompagné de pluie.

archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Ève Martel
La Voix de l'Est

(Granby) La surveillance des cours d'eau de la région se poursuit. Bien que le redoux des derniers jours se prolonge et que des précipitations sont à prévoir à court terme, il n'y a pas lieu de s'inquiéter, a fait savoir la Sécurité civile.

Lundi, les prévisions hydroglacio­logiques d'Hydro-Météo ne laissaient pas prévoir d'inondations à court terme. Les données du ministère de la Sécurité publique indiquaient pour leur part que le niveau d'eau de la Rivière aux brochets, à Notre-Dame-de-Stanbridge, du réservoir Choinière, de la rivière Noire et de la rivière Yamaska était normal, avec une tendance à la baisse. 

Environnement Canada­ a diffusé  lundi un bulletin météo­rologique spécial valable pour les secteurs de Brome-Missisquoi et de Granby-Waterloo, entre autres, annonçant la poursuite du redoux jusqu'en milieu de semaine, le tout accompagné de pluie. On annonce en effet un maximum de 5° Celsius dans la nuit de mardi à mercredi, avec 60 % de probabilités d'averses. Mercredi, le mercure pourrait grimper jusqu'à 10° alors que la pluie se poursuivra jusqu'à la nuit suivante.

Entre 15 et 25 millimètres de pluie sont attendus sur la région entre mardi et mercredi. «La hausse de la température combinée à la pluie occasionnera une fonte plus rapide de la neige ayant de possibles répercussions sur les cours d'eau», a-t-on indiqué dans le bulletin.

Notons que la température normale à cette période de l'année oscille entre -3 et -12°, précise Environnement­ Canada.

Rien d'inquiétant

La situation n'est toutefois pas alarmante, a confirmé Hugues Daveluy, porte-parole à la Direction régionale de la Sécurité civile et de la sécurité incendie de la Montérégie­ et de l'Estrie.

«On est en veille inondation et nous allons continuer de suivre la situation, mais pour l'instant, rien n'est à signaler, même avec ce qui s'est passé durant la fin de semaine», a-t-il fait savoir, faisant référence à l'importante fonte des neiges observée­ au cours des derniers­ jours. 

«La situation pourrait changer selon la quantité de pluie tombée, mais jusqu'à présent, ce n'est pas beaucoup», a ajouté M. Daveluy.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer