L'actualité régionale en bref

Le taux d'occupation des patients sur civières a... (Julie Catudal, La Voix de l'Est)

Agrandir

Le taux d'occupation des patients sur civières a atteint 155 % à l'urgence de Granby, samedi.

Julie Catudal, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Voix de l'Est

L'urgence de Granby était à éviter, samedi, alors que le taux d'occupation des patients sur civières a atteint 155 %.

Les ambulances ont été détournées vers l'hôpital Brome-Missisquoi-Perkins entre midi ce jour-là et 11h le lendemain, une situation de plus en plus rare, selon nos informations.

L'impatience était palpable, selon une personne rencontrée par La Voix de l'Est vers 16h30, samedi. «Ça fait juste trois heures que j'attends, a-t-elle dit. Il y en a qui sont là depuis 8 h ce matin. C'est normal d'être impatient après tout ce temps, surtout avec des enfants.» Elle croit qu'il y avait beaucoup de cas qui s'apparentaient à de la grippe dans la salle d'attente. «C'est l'enfer, a commenté pour sa part une infirmière qui venait de terminer sa journée de travail. Ça déborde de partout!»

La situation s'est résorbée dimanche, mais l'urgence affichait toujours un fort taux d'occupation. À 11h, 19 personnes y étaient alitées depuis plus de 24 heures, 10 depuis plus de 48 heures. Cynthia Laflamme

Fabritec embauche

Fabritec est en voie d'embaucher 70 nouveaux employés à son usine de Bromont. Selon ce que rapporte l'hebdomadaire Le Guide, le fabricant d'armoires ouvrira les postes d'ici avril.

Rappelons que l'entreprise a décidé de se faire plus attrayante, en novembre dernier, en haussant le salaire de base de ses travailleurs. Autrefois de 11 $ l'heure à l'entrée, il a grimpé à 13,50 $, pour ensuite se situer à 14 $ après six mois de travail et à 15 $ après 12 mois.

Depuis que l'entreprise s'est installée dans l'ancienne usine de Hyundai à Bromont, en 2011, la croissance s'est accélérée. L'an dernier, l'obtention d'un nouveau contrat a permis à ses produits de se retrouver dans 65 succursales Home Depot de la côte Est américaine. L'entreprise s'attendait à un ajout de 90 autres magasins à ce temps-ci de l'année, mais comme les propriétaires se trouvent en vacances, La Voix de l'Est n'a pas été en mesure de leur parler. Cynthia Laflamme

Un Husky a été sauvé alors qu'il se... (tirée de Facebook) - image 3.0

Agrandir

Un Husky a été sauvé alors qu'il se trouvait dans une fâcheuse posture sur un morceau de glace sur la rivière Yamaska à Farnham.

tirée de Facebook

Un husky sauvé sur la rivière Yamaska

L'intervention de citoyens, de la SPA des Cantons et d'une policière de la Sûreté du Québec a permis de sauver un chien de race Husky, dimanche après-midi, à Farnham.

L'animal était prisonnier sur une plaque de glace sur la rivière Yamaska. De bons Samaritains ont tenté, sans succès, de le récupérer en installant une échelle reliant la rive à la plaque de glace où il se trouvait. Le directeur général de la SPA, Carl Girard, a fait une nouvelle tentative en utilisant un bâton de capture, mais l'opération a échoué. La policière a eu plus de chance: en s'approchant davantage de l'animal, elle a réussi à passer le cordon du bâton autour de son cou. Les sauveteurs ont ensuite forcé l'animal à regagner la rive. Sans même se mettre une patte à l'eau, le Husky a sauté et atterri sur la terre ferme. Son propriétaire a été contacté et est venu le récupérer.

Cette histoire, digne d'un film, a été partagée sur la page Facebook de la SPA des Cantons avec une photo de l'animal en mauvaise posture.Karine Blanchard 




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer