Retour des nids-de-poule à Granby

L'opération colmatage de nids-de-poule a été lancée dans... (archives La Voix de l'Est)

Agrandir

L'opération colmatage de nids-de-poule a été lancée dans la nuit de mardi à mercredi à Granby.

archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est

(Granby) Ils font parfois leur apparition plus tôt dans l'année, parfois plus tard, mais impossible de les éviter. Les nids-de-poule ont effectué un retour en force avec la remontée du mercure au cours des derniers jours. Une première opération colmatage de trous a été lancée mardi soir à Granby.

Que ce soit certains segments des rues Horner, Saint-Charles Sud ou du boulevard Industriel, les automobilistes ont tous leur palmarès personnel en termes de chaussée abîmée ces temps-ci. 

Le service des travaux publics prévoyait compléter mardi en fin de journée son propre inventaire des nids-de-poule dans la ville, a affirmé le directeur des travaux publics, François Méthot-Borduas. Au cours de la nuit de mardi à mercredi, trois équipes devaient déjà être à pied d'oeuvre pour boucher les trous. Et si la météo continue à s'y prêter, l'opération se poursuivra cette semaine, de jour, avec quatre équipes dédiées à cette tâche, a précisé­ M. Méthot-Borduas.

Selon ce dernier, quelques trous dans la chaussée ont dû être réparés au début du mois à la suite d'un épisode de dégel et de chaussée mouillée. Mais les travaux entrepris au cours des dernières heures représentent la première opération d'importance en la matière en 2017. 

Aucune nouveauté n'est au programme. La recette éprouvée est à nouveau utilisée pour colmater les nids-de-poule cette année. « Selon la situation, il y a évacuation de l'eau, retrait des débris, pose de l'asphalte froide et compaction », résume le directeur des travaux publics. 

Le temps doux étant favorable à la fonte rapide des congères, il a par ailleurs été décidé de mettre un frein aux opérations de chargement de la neige, sauf dans les station­nements municipaux, note François­ Méthot-Borduas. 

Travaux prévus en 2017

Selon le programme triennal d'immobilisations (PTI) adopté par le conseil municipal en décembre dernier, la Ville de Granby investira près de 3 millions $ en 2017 pour améliorer l'état de ses rues, dont 1,6 million $ pour effectuer des travaux de réfection de chaussée. Ceux-ci permettent « de redonner à la chaussée son espérance de vie originale ou de prolonger sa courbe de détérioration de plusieurs années », selon le sommaire décisionnel remis aux élus, dont les médias ont obtenu copie. 

Cinq tronçons de rue figurent parmi les priorités de 2017, dont la rue Bergeron Est, sur une distance de 1213 mètres, entre le boulevard Pierre-Laporte et la rue des Épinettes. 

Sont également ciblés : la rue de la Mairie (824 mètres), entre les rues Saint-Hubert et Labonté­, ainsi que Saint-André Ouest (319 mètres), de la rue Saint-Antoine à la rue Saint-Hubert. De plus petits segments sont aussi prévus dans les rues Douville, de Mercier­ à Robinson Sud, et Bérard, de Leclerc Ouest à Cabana. 

Des travaux de rapiéçage mécanisé, cette technique qui vise à sceller la chaussée avec l'application d'une mince couche d'asphalte pour ralentir la formation de trous et de fissures, seront à nouveau effectués cette année. Ils bénéficieront d'une enveloppe budgétaire de 851 000 $. Pas moins de 23 segments de rue sont priorisés. Parmi les principaux : la rue de Milan (1279 mètres), entre le 11e rang et la rue Deslandes­, la rue Saint-Charles Sud (1066 mètres), de Saint-Vincent à Armand, de même que la rue Laurent (908 mètres), entre Demers et Cowie. 

Également au PTI, un budget de 500 000 $ a été alloué pour des travaux de réfection de trottoirs. Des tronçons des rues Fréchette, Laval Sud et Saint-Jacques ont été inscrits­ sur la liste.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer