Faits divers express

Un policier a été impliqué dans un accident... (Janick Marois, La Voix de l'Est)

Agrandir

Un policier a été impliqué dans un accident de la route alors qu'il répondait à l'appel d'urgence concernant un vol qualifié dans une institution financière de Bromont.

Janick Marois, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Karine Blanchard
La Voix de l'Est

(Bromont) La Banque Nationale de Bromont a été le théâtre d'un vol à main armée, vers 14 h, vendredi après-midi.

Un suspect ayant en sa possession une arme ou une imitation d'arme a exigé l'argent de la caisse. Il a ensuite pris la fuite avec une somme d'argent indéterminée.

Un policier de Bromont qui répondait à l'appel d'urgence concernant cette affaire a par ailleurs été impliqué dans un accident lorsque son véhicule est entré en collision avec un autre. 

« En répondant à l'appel d'urgence, un des policiers a eu un accident avec son véhicule patrouille à l'intersection du boulevard de Bromont et la rue Shefford, relate l'inspecteur Marc Tremblay, du service de police de Bromont. Trois personnes ont été blessées, dont le policier. Elles souffrent de blessures mineures qui ne font pas craindre pour leur vie. »

Les deux personnes et le policier ont été transportés à l'hôpital. Une enquête a été réalisée par les enquêteurs en après-midi, pendant que les voitures y étaient toujours. L'intersection n'a pas été fermée à la circulation.

Quant à l'enquête du vol qualifié, elle a été transférée à la Sûreté du Québec puisque le corps de police bromontois n'a pas le niveau de service pour enquêter sur des braquages commis dans des institutions financières. 

- Avec la collaboration de Cynthia Laflamme

Marieville: un incendie cause d'importants dégâts à une résidence

Une défectuosité électrique pourrait être à l'origine d'un incendie qui a lourdement endommagé une résidence de Marieville, vendredi. 

Un déneigeur qui passait dans le secteur de la rue de l'Église, vers 4 h 40 dans la nuit de jeudi à vendredi, a vu de la fumée qui s'échappait du sous-sol d'une résidence. Il a aussitôt cogné à la porte pour alerter les occupants, provoquant les jappements du chien des propriétaires. « Ils se sont réveillés et ont vu que le sous-sol était en feu », raconte Robert Dubuc, directeur du Service des incendies de Marieville. 

Les occupants ont dû être hospitalisés après avoir inhalé de la fumée. Ils ont obtenu leur congé un peu plus tard cette nuit-là. 

En arrivant sur place, les pompiers ont fait une « attaque offensive », précise le directeur. La vingtaine de sapeurs en provenance de Marieville, Rougemont et Sainte-Angèle-de-Monnoir ont combattu les flammes pendant quelques heures. Des équipes étaient également responsables­ du transport d'eau. 

Sous le choc, le couple a été pris en charge par la Croix-Rouge, qui leur a offert une aide d'urgence de 72 heures. 

Leur propriété a été lourdement endommagée. Les dégâts pourraient se chiffrer entre 100 000 $ et 125 000 $. 

Tout porte à croire qu'un problème électrique serait à l'origine du sinistre, indique M. Dubuc. Le feu s'est déclaré dans une pièce du sous-sol où se trouvait le panneau électrique. Un pompier spécialisé en recherche et cause devait fouiller les décombres vendredi pour valider leur hypothèse.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer