Granby s'entend avec ses policiers

Une entente de principe a été conlue entre... (Janick Marois, archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Une entente de principe a été conlue entre la Ville de Granby et les policiers pour le renouvellement de la convention collective des agents.

Janick Marois, archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est

(Granby) La Ville de Granby a réussi à faire la paix avec ses policiers et policières. Une entente de principe a été conclue entre les deux parties pour le renouvellement de la convention collective des policiers. Et, point important, le nouveau contrat de travail s'étire jusqu'en 2020.

Le conseil municipal a entériné à l'unanimité cette entente de principe, lundi soir à l'occasion d'une séance extraordinaire du conseil. La «très grande majorité» des membres de la Fraternité des policiers et policières de Granby, réunis en assemblée générale la semaine dernière, y a aussi donné son aval, a confirmé lundi le président du regroupement, Frédéric Boulet.

«C'est un moment mémorable. Nous pouvons maintenant regarder vers l'avenir. (...) Être capable de signer une convention collective sans avoir recours à l'arbitrage, c'est merveilleux», s'est réjoui lundi le conseiller municipal et président du comité des ressources humaines et des finances, Jocelyn Dupuis.

Car le recours à l'arbitrage était devenu monnaie courante entre la Ville et ses policiers pour établir les contrats de travail au cours des dernières années. Et souvent, ces contrats étaient déjà échus au moment de leur conclusion. Il s'agit en fait de la première entente négociée depuis 2008.

La nouvelle convention collective des policiers prévoit entre autres des augmentations salariales de 2,5%, à l'instar des cols bleus et des cols blancs, pour les années 2014, 2015 et 2016. Mais, particularité: les policiers auront aussi droit à une hausse annuelle supplémentaire de 0.5% pour ces trois années à titre de «rattrapage salarial». «Les policiers pourront mieux se comparer avec leurs comparables. Souvent, ils nous disaient qu'ils étaient moins bien payés», dit M. Dupuis.

De 2017 à 2020, la hausse sera de 2%, ajoute-il.

Tous les détails dans La Voix de l'Est de mardi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer