Aide financière gouvernementale: le Passant rouvrira dix lits

Le député fédéral de Shefford, Pierre Breton, a... (Christophe Boisseau-Dion, La Voix de l'Est)

Agrandir

Le député fédéral de Shefford, Pierre Breton, a annoncé une aide financière de plus de 110 000 $ à la maison d'hébergement Le Passant de Granby vendredi matin. Le directeur de la ressource, Steve Bouthillier, a fait savoir que cette somme permettra l'ajout de 10 lits et d'un intervenant supplémentaire.

Christophe Boisseau-Dion, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Karine Blanchard
La Voix de l'Est

(Granby) Forcé de fermer dix lits d'hébergement après des coupures du gouvernement Harper, le centre d'hébergement Le Passant de Granby peut maintenant respirer un peu mieux. Une aide financière de plus de 110 000 $ du gouvernement fédéral lui est octroyée, ce qui permet la réouverture de ces 10 lits et l'ajout d'un intervenant.

« Ça fait chaud au coeur », a laissé tomber Steve Bouthillier, directeur de la maison Le Passant, lors de l'annonce de l'aide financière par le député de Shefford Pierre Breton, vendredi matin. « C'est une ouverture de 10 lits supplémentaires qu'on récupère pour dépanner davantage de personnes, offrir une qualité de service et un meilleur accompagnement en fonction des besoins de chacun », a-t-il ajouté.

Ces 10 lits n'étaient plus disponibles depuis un an et demi à la suite des coupures du gouvernement Harper. Après le retrait du financement fédéral qu'il recevait pourtant depuis sept ans, l'organisme a vu sa quantité de lits être réduite à 18. Une quantité insuffisante pour bien répondre à la demande, fait valoir M. Bouthillier. « On avait une liste d'attente. On devait aussi diriger des gens qui venaient de Granby vers d'autres ressources », précise-t-il. Ces ressources sont entre autres situées à Sherbrooke, Longueuil et Montréal. 

Avec la nouvelle enveloppe de 112 572 $, qui couvre une période de 16 mois, ce sont 26 lits d'hébergement et deux lits de débordement qui seront accessibles aux hommes en situation d'itinérance. Le montant a été octroyé dans le cadre de la Stratégie des partenariats de lutte contre l'itinérance de gouvernement fédéral.

Engagement

Cette aide financière accordée au centre d'hébergement, le député Pierre Breton s'était engagé à la récupérer pendant la campagne électorale au terme d'une rencontre avec le directeur de la ressource. « J'ai été reçu à la maison pour saisir les enjeux, les besoins », dit-il, mentionnant qu'il s'agit d'un des premiers sujets qu'il a abordés avec le ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social, Jean-Yves Duclos. « On était très mal à l'aise avec ces coupures-là », dit le député. 

L'aide financière permettra au centre d'hébergement de pouvoir aider jusqu'à 450 personnes qui séjournent en moyenne 13 jours. Et les besoins sont criants. « Le coût de la vie augmente, mais pas les sources de revenus. Les gens deviennent de plus en plus vulnérables. Cinquante pour cent de la clientèle n'est jamais venue ici auparavant », constate le directeur de la maison qui offre aussi des lits pour la clientèle féminine.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer