Artères locales en Haute-Yamaska: la liste des priorités dressée

Dans ses priorités, la Ville de Granby identifie... (Janick Marois, La Voix de l'Est)

Agrandir

Dans ses priorités, la Ville de Granby identifie notamment la reconstruction complète d'un tronçon de 2,7 km sur le 11e rang, à partir de la route 137.

Janick Marois, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabel Authier
Isabel Authier
La Voix de l'Est

(Granby) Les municipalités de la Haute-Yamaska ont précisé les interventions prioritaires qui devraient être faites sur leurs infrastructures routières locales au cours des cinq prochaines années. Ces travaux totalisent plus de 14 millions de dollars.

Réunis en assemblée extraordinaire cette semaine, les maires de la Haute-Yamaska ont adopté le document intitulé Plan d'intervention en infrastructures routières locales (PIIRL), qui sera maintenant soumis à l'approbation du ministère provincial des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports. 

La MRC disposait d'un délai de 18 mois - venant à échéance le 3 février 2017 - pour finaliser l'exercice. 

À la MRC, on souligne cependant que le PIIRL n'oblige pas les municipalités à réaliser les travaux indiqués; il représente plutôt un outil d'aide pour maximiser les investissements consentis. L'élaboration de ce Plan d'intervention a été confiée à la firme WSP inc. de Drummondville, dont le mandat était entièrement assumé par le Ministère.

Le PIIRL, explique le directeur des services techniques de la MRC, Steve Otis, est nécessaire pour permettre aux municipalités de déposer des demandes d'octrois provinciaux couvrant 75 % du coût des travaux identifiés dans ce plan.

« Elles n'ont pas l'obligation de le suivre, mais elles se priveraient ainsi de subventions importantes », fait-il remarquer.

Pour arriver à cette « liste d'épicerie », chaque municipalité a dû se livrer à un exercice d'analyse, en se concentrant sur 25 % du réseau local jugé prioritaire (artères principales). Ces interventions sont classées par types de priorités : préventif, palliatif ou curatif. 

L'ensemble des travaux envisagés dans ce plan quinquennal atteint la somme de 14 203 136 $.

« Les municipalités doivent suivre l'échéancier et la nature des travaux indiqués. L'avantage, c'est que ça les incite à faire des travaux préventifs d'abord. Tout le monde y trouve son compte. »

Surtout à Granby

Sans surprise, les interventions les plus importantes touchent la ville de Granby, qui les estime à 8 072 594 $. De ce montant, plus de 87 % est cependant voué au volet curatif, c'est-à-dire réparer les artères déjà très abimées. Dans les limites de la municipalité, deux segments appellent une reconstruction complète, soit un tronçon de 2,7 km sur le 11e rang, à partir de la route 137, ainsi que le chemin Ostiguy, de la route 112 à la limite de Shefford. 

D'importants déboursés sont aussi prévus pour le décohésionnement, le compactage et le pavage de grandes artères de la ville. La rue Cowie, entre le chemin de la Grande-Ligne et la route 139, est notamment dans les cartons (1 364 000 $), de même que la rue Mountain, entre les rues Bruce et Bergeron (758 000 $ incluant la rue et les ponceaux).     

Plusieurs autres travaux sont également prévus à Granby dans ce Plan, dont le scellement de fissures et le resurfaçage. 

À Roxton Pond, on priorise des correctifs sur un tronçon de l'avenue du Lac, et la réfection d'une section du 8e Rang Est (entre le boulevard David-Bouchard et le chemin Ostiguy).

La municipalité de Saint-Alphonse-de-Granby prévoit entre autres la reconstruction complète de la rue Authier, entre le rang Parent et la route 139. Le planage du rang Choinière est aussi dans son plan quinquennal.

À Shefford, les principales interventions sont envisagées dans les chemins Picard, Jolley et Saxby, tandis que Saint-Joachim-de-Shefford compte surtout intervenir sur des portions du 3e Rang Est et Ouest.

Dans les autres municipalités de la Haute-Yamaska - Waterloo, Sainte-Cécile-de-Milton, Warden -, les travaux répertoriés au PIIRL sont minimes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer