Norbourg: les victimes recevront plus d'argent

Réal Ouimet, ancien chef de police de la... (Christophe Boisseau-Dion, La Voix de l'Est)

Agrandir

Réal Ouimet, ancien chef de police de la Ville de Bromont, fait partie des investisseurs floués par Vincent Lacroix dans la saga Norbourg.

Christophe Boisseau-Dion, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Cynthia Laflamme
La Voix de l'Est

(Granby) « La présente décision servira à clore un des derniers chapitres de ce qu'il est convenu d'appeler la saga Norbourg. » C'est ainsi que débute le récent jugement de la Cour supérieure, rendu par le juge Martin Castonguay. Le liquidateur Ersnt & Young pourra ainsi redistribuer aux victimes 7,6 millions de dollars supplémentaires provenant de la faillite de Vincent Lacroix et de Norbourg.

Rappelons que 9200 investisseurs ont été touchés par ce scandale financier, qui a éclaté au grand jour à l'été 2005.

« Bonne nouvelle »

Le Bromontois Réal Ouimet est de ceux-là. 

Contraint de quitter sa retraite bien méritée, il été floué d'environ 310 000 $ par Vincent Lacroix. Appelé à commenter de la décision de la Cour supérieure, il s'est dit heureux du dénouement. 

« C'est une bonne nouvelle. On ne sait pas comment ça va être réparti, mais 7,6 M$ c'est très bon. » 

Retrouver la totalité des sommes qui se sont envolées est le voeu de toutes les victimes de l'affaire Norbourg, commente l'ancien chef de police de la Ville de Bromont.

Lui-même a reçu à ce jour 70 % du montant perdu, dit-il. Il lui manquerait 110 000 $ pour récupérer toutes ses économies.

Le document du jugement indique que les investisseurs ayant été les moins dédommagés jusqu'à présent seront priorisés par le liquidateur. 

Au final, « tous les détenteurs d'unités de fonds auront touché au minimum 65 % de leur réclamation, et ce sans préjudicier le fait que certains d'entre [eux], en raison de la méthode de distribution choisie le 31 juillet 2006, auront touché entre 65 % et 100 % de leur réclamation », peut-on lire dans le jugement rendu le 27 janvier.

Selon le document judiciaire, 4679 détenteurs d'unités dans l'un ou l'autre des fonds de Norbourg ont reçu jusqu'ici moins de 65 % de leur réclamaration.

Avec Radio-Canada

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer