Famili-Neige l'a échappé belle

Il s'en aura fallu de peu, mais l'événement... (Alain Dion, archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Il s'en aura fallu de peu, mais l'événement Famili-Neige pourra bel et bien avoir lieu. La population est invitée à profiter des plaisirs de l'hiver ce samedi à partir de 13 h.

Alain Dion, archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est

(Granby) Les organisateurs de l'événement Famili-Neige à Granby, prévu ce samedi et le suivant, à compter de 13 h, ont bien cru devoir annuler la première journée de festivités quand le verglas et la pluie se sont abattus sur la région en début de semaine. Mais « le vent a tourné », s'est réjoui vendredi le coordonnateur de la fête, Mathieu St-François.

« Les conditions ont vraiment changé bout pour bout. La journée de mardi, on a eu peur. Mais finalement tout est revenu. Ça vaut vraiment la peine d'étirer jusqu'à la fin avant de prendre une décision. Si on avait décidé d'annuler mardi, ça aurait été niaiseux, parce que finalement, on va pouvoir tenir la majorité des activités », a fait valoir celui qui agit aussi à titre de coordonnateur à la vie communautaire à l'organisme Vie culturelle et communautaire de Granby.

Outre s'adonner aux traditionnelles activités de patin sur les sentiers glacés et de glissade sur les buttes du parc Daniel-Johnson, Famili-Neige permettra aux Granbyens de découvrir - et d'essayer - une activité populaire au Japon, le Yukigassen, qui a des allures de bataille de boules de neige réinventée. 

« Le Yukigassen est un mélange de jeu du drapeau et de paintball sur une surface grande comme une patinoire, avec des modules pour se cacher. Les balles de neige sont faites par une machine. Il y a un arbitre sur place. Des casques sont fournis. On invite la population à venir essayer ça », a récemment expliqué le coordonnateur.

Parmi les nouveautés, une terrasse sera également aménagée près du pavillon Roger-Bédard, aussi connue sous l'appellation familière de chalet des patineurs. Vendredi, les lieux prenaient forme. Feu de foyer, chaises Adirondack, bancs en bois, conteuse autour du feu et service de bar devraient contribuer à l'ambiance. 

Magie

L'Union québécoise de réhabilitation des oiseaux de proie (UQROP) tiendra un kiosque dans le cadre de l'événement. 

Pas de changement non plus pour le Spin Rail Jam, pour les amateurs ou professionnels de planche à neige. Ils en mettront plein la vue de 18 h à 21 h. Dans la dernière heure, les meilleurs compétiteurs retenus par un jury se disputeront une bourse de 500 $.  

Le feu d'artifice de Royal Pyrotechnie est toujours prévu à 19 h, confirme Mathieu St-François. 

Quelques activités étaient cependant encore incertaines vendredi après-midi, soit le tennis sur patin et la présence des « BadGirls » Peewee, qui doivent effectuer une pratique avec leurs entraîneurs dès 13 h. C'est sur la patinoire au pied des buttes de glissade que doivent se dérouler ces activités, mais celle-ci n'est pas prête. Seules les conditions météo de la nuit dernière - et le froid - pouvaient renverser la vapeur, a dit le coordonnateur de la fête. 

La présentation de l'activité d'initiation au curling était également évaluée vendredi après-midi. 

Dans les circonstances, Mathieu St-François estime que les employés municipaux ont « fait des tours de magie ». « Même s'il y a de la neige qui est tombée cette semaine, ce n'était pas suffisant pour des activités comme le Spin Rail Jam. Les employés sont allés en chercher partout où ils pouvaient. Et avec la neige qui est tombée, justement, leur priorité était plus de déneiger les rues pour assurer la sécurité des citoyens qu'au parc Daniel-Johnson pour une activité ludique. Ils ont réussi malgré la semaine rushante, avec la pluie et le verglas, à nous arranger ça pour qu'on ait un événement. Il y en a qui se sont donnés avec coeur », estime le coordonnateur. 

Si les prévisions météo ne changent pas trop, tout semble par ailleurs vouloir se mettre en place pour que les conditions de glace, notamment, soient optimales pour le deuxième samedi de l'événement, dit Mathieu St-François. Les sculptures sur neige, qui prendront forme à partir de lundi, devraient aussi être prêtes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer