Interdire la chasse?

Interdire la chasse apporterait d'autres problèmes auxquels vous... (Bernard Brault, archives La Presse)

Agrandir

Interdire la chasse apporterait d'autres problèmes auxquels vous n'avez peut-être pas songé. J'ai récemment presque perdu mon fils de 26 ans, qui a frappé un chevreuil sur la route.

Bernard Brault, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Voix de l'Est

En réponse à M. François Simard

Je comprends votre démarche étant moi-même une amoureuse des animaux. Toutefois, interdire la chasse apporterait d'autres problèmes auxquels vous n'avez peut-être pas songé. 

J'ai récemment presque perdu mon fils de 26 ans, qui a frappé un chevreuil sur la route. Je n'ai rien contre l'animal, c'est nous qui avons construit nos routes dans leur habitat, mais si la chasse est interdite, les animaux se reproduiront en très grande quantité et deviendront une menace pour NOUS. J'aime les animaux, mais j'aime les humains encore plus. La plupart des VRAIS chasseurs mangent la viande de l'animal qu'ils tuent. Je sais que certains sont inexpérimentés et manquent leurs cibles et que certains autres chassent illégalement, mais j'ose croire que la majorité d'entre eux ont un grand respect envers les animaux et la loi et qu'ils font tout en leur possible pour éviter que l'animal souffre.

Vous n'avez pas mentionné être végétarien. Faudrait-il empêcher l'élevage du bétail par souci du bien-être animal ? Prenez le temps d'y penser ! Une maman heureuse que son fils soit toujours là !

Christine Larivière, Cowansville

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer