Les voeux des gagnants

«Je suis allée prendre une grande marche dans...

Agrandir

«Je suis allée prendre une grande marche dans le bois pour me calmer, pour respirer un peu et décider ce que je fais avec l'argent. Je ne veux rien changer !»

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La Voix de l'Est a interrogé certains gagnants afin de savoir ce qu'ils comptaient faire avec leur argent. Si certains ont des ambitions modestes ou tergiversent encore, d'autres ont des idées bien précises.

Julie Boivin

« Je suis allée prendre une grande marche dans le bois pour me calmer, pour respirer un peu et décider ce que je fais avec l'argent. Je ne veux rien changer ! Sincèrement, la seule chose que je veux changer... c'est deux fenêtres ! C'est tout ce que j'ai comme projet. Mes collègues me trouvent bien drôle. J'ai juste besoin de me remettre les pieds sur Terre. Ma vie était déjà heureuse, je vais juste m'assurer que ça continue. »

La Voix de l'Est a interrogé certains... (Janick Marois, La Voix de l'Est) - image 3.0

Agrandir

Janick Marois, La Voix de l'Est

Jean Roy et Jacinthe Boivin Roy

« On aimerait ça vendre notre poulailler, et nos 10 000 poules, afin d'aller à la retraite. On va faire ça graduellement, mais rapidement. Peut-être que notre fils va prendre la relève. J'aimerais faire des rénovations pour avoir un solarium quatre saisons. Peut-être une nouvelle voiture également ? »

La Voix de l'Est a interrogé certains... (Janick Marois, La Voix de l'Est) - image 4.0

Agrandir

Janick Marois, La Voix de l'Est

Gilles Leprohon

« Je rêvais de partir à la retraite et c'est ce que je vais faire. »

La Voix de l'Est a interrogé certains... (Janick Marois, La Voix de l'Est) - image 5.0

Agrandir

Janick Marois, La Voix de l'Est

Annie Roy

« J'étais en recherche d'emploi, mais je crois bien que je vais mettre ça sur la glace, pour bien réfléchir au futur. Mais bon, je ne dirais pas non à un voyage, je pense au tour du monde. Aussi, j'aurais des rénovations à faire. »

La Voix de l'Est a interrogé certains... (Janick Marois, La Voix de l'Est) - image 6.0

Agrandir

Janick Marois, La Voix de l'Est

Martin Giguère et Valérie Vallée

« Nous sommes les voisins d'Annie, donc le "couple d'amis" dans l'histoire. On a encore de la misère à croire ce qui nous arrive, honnêtement. C'est qui est certain, c'est que nous allons continuer à travailler. Pour le reste, on va vraiment réfléchir à ce que nous allons faire avec l'argent. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer